FOOTBALL   |     AUTRES SPORTS  |    

Can 2017 : Le Gabon désigné pays organisateur

Par Emile Zola Ndé Tchoussi - 09/04/2015

Le pays d’Ali Bongo a été préféré à l'Algérie et au Ghana. C’est la Libye qui devait l’organiser, mais a dû renoncer à cause de l'instabilité politique.

 

Le suspense est levé. Le Gabon a été désigné hier mercredi 8 avril 2015 pour abriter la 31è édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can). Sur Twitter, Ali Bongo, président du Gabon, a fait part de sa satisfaction. «Merci à la Caf pour sa confiance .Un succès pour le Gabon et un immense bonheur pour la jeunesse africaine.» Le pays de Pierre Emeric Aubameyang va donc accueillir la Can de football pour la deuxième fois, après avoir déjà co-organisé l’édition 2012 avec la Guinée équatoriale. «C’est tout simplement magnifique parce qu’on va rester dans la continuité de ce qu’on avait commencé à faire en 2012 », a réagi, sur les antennes de Rfi, l’ex-attaquant vedette gabonais Daniel Cousin et actuel manager de l’équipe nationale. « On avait partagé ça avec la Guinée équatoriale mais ça s’était très bien passé. Là, on va la recevoir chez nous entièrement. C’est une bonne nouvelle pour nous, pour le peuple, pour le pays. Donc on s’en réjouit déjà ».

 

La Confédération africaine de football (Caf) a donc préféré la candidature gabonaise à celle du Ghana, qui a déjà accueilli quatre fois le tournoi, et à celle de l’Algérie, qui a longtemps fait figure de favorite. Mais les Algériens ont en partie payé les problèmes de sécurité dans leurs stades, suite notamment à la mort du footballeur camerounais Albert Ebossé, le 23 août dernier.

 


© droit réservé
l'attaquant gabonais Pierre Emeric Aubameyang, fer de lance des Panthères

Eliminatoires
Le Gabon remplace donc la Libye qui devait organiser cette 31e édition. Le pays d’Ali Bongo dispose pour l’occasion de 4 stades. Deux sont déjà prêts notamment à Libreville et à Franceville. Deux nouvelles enceintes seront construites à la capitale puis à Port-Gentil. Les Libyens avaient déjà renoncé à accueillir l’édition 2013 à cause de la guerre ayant ravagé le pays. Ils avaient alors accepté d’échanger l’organisation de la Can 2013 contre l’organisation de la Can 2017, promise à l’Afrique du Sud. Mais en août dernier, les autorités libyennes ont jeté l’éponge une seconde fois, toujours pour des questions d’insécurité et d’instabilité politique.

 

Les éliminatoires de cette 31e Can devraient débuter entre le 8 et le 16 juin 2015. A l’issue d’un tirage au sort, les 52 pays en lice seront répartis dans 13 groupes de 4 équipes. Les équipes classées premières de chaque groupe et les deux meilleurs deuxièmes tous groupes confondus participeront à la Can 2017. A noter que le Gabon prendra part à ces éliminatoires mais ses résultats ne seront pas pris en compte. Il n’y aura donc qu’une seule équipe qui décrochera sa qualification dans la poule du pays hôte. Pour rappel, les trois Can suivantes ont déjà été attribuées, au Cameroun (2019), à la Côte d'Ivoire (2021) et à la Guinée (2023).

 
MOTS CLES :  Organisateur   Can   2017   Gabon   Bongo   Bonheur 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

require_once(

Agenda - événements

Africa SME Champions Forum: 300 PME africaines ont rendez-vous à Dakar
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDuTogo.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués