DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Revue de Presse togolaise: Faure à New-York, guéguerre ANC-ADDI et rentrée scolaire

Par Journaldutogo.com, source togobreakingnews - 02/10/2014

Les différentes parutions des organes de la presse écrite du Togo ont largement abordé durant cette semaine plusieurs sujets

 

Les différentes parutions des organes de la presse écrite du Togo ont largement abordé durant cette semaine plusieurs sujets dont la participation du Togo à l’Assemblée générale des Nations Unies qui s’est tenue à New-York, le mécontentement de l’ADDI contre l’ANC suite à la mise en place de la CENI. Les préparatifs de la rentrée scolaire ne sont pas du reste avec la grève lancée par l’USET.

Revenant sur le séjour du président togolais, Faure Gnassingbé à New-York, Echos du Pays en kiosque rappelle que Faure Gnassingbé a décroché un chapelet d’accords pour le Togo. Le quotidien national Togo-Presse indique pour sa part que « le Chef de l’Etat a pris part aux travaux de la conférence internationale sur la population et le développement ». « Le président de la république a fait le point des progrès et projets réalisés et mis en branle pour être à la pointe du développement mondial », écrit Togo-Presse.

 

Forum de la semaine a également consacré une bonne partie de ses colonnes à la participation du Togo au sommet de l’ONU. Parlant de coopération, il rappelle que « Faure Gnassingbé signe un protocole d’accord avec Manuel Barroso sur l’énergie durable ». Le quotidien privé ajoute que « le Chef de l’Etat parle sécurité avec la sous-secrétaire d’Etat américaine chargée de l’Afrique ».

L’autre quotidien privé, Liberté rappelle sur le sujet que Nicolas Wescott était porteur d’un message-conseil de l’UE sur l’élection présidentielle de 2015. « Bruxelles insiste sur les réformes préalables et la transparence du scrutin », a précisé le journal.

L’autre sujet qui a été omniprésent dans les journaux est la rentrée scolaire du 29 septembre prochain. Pour le Messager, « Rien ne peut empêcher le démarrage effectif des cours pour le compte de la rentrée scolaire 2014-2015 », a affirmé le ministre des enseignements primaire et secondaire, Florent Maganawé.

Sur le sujet, Flambeau des Démocrates parle d’une reprise des classes mouvementée. En effet après les négociations, l’Union des enseignants de l’éducation du Togo a lancé un mot d’ordre de grève, rapporte le journal. Les enseignants exigent le payement des primes de rentrée et de bibliothèque qui sont fixées à 150 mille Francs. La FESEN qui elle a appelé les enseignants à la rentrée donne au gouvernement le délai de 7 octobre.

Le Médium se félicite des efforts du gouvernement qui n’a pas lésiné sur les moyens aussi bien humains que matériels notamment le déploiement des enseignants, la réouverture de nouvelles salles de classes et la distribution de manuels scolaires. « Une autre grande mesure est le développement des cantines scolaires », indique le Médium.

Mais le Correcteur informe que cette rentrée s’annonce sur « fond de mécontentement général des enseignants » et ceci, à cause de « l’insincérité et la mauvaise foi du gouvernement ». Même son de cloche pour Tingo-Tingo qui pense que le ministre est en train de préparer un grand désordre dans les lycées et collèges en ce qui concerne les enseignants volontaires.

L’Eveil de la Nation estime pour sa part que le gouvernement et les enseignants se sont levés un peu tard pour le règlement de la question des primes. Il invite les acteurs à privilégier la table de négociation.

La guéguerre entre l’Alliance nationale pour le changement et l’Alliances des Démocrates pour un Développement Intégral (ADDI) n’a pas échappé aux journaux. L’Eveil de la Nation pense que c’est l’installation de la CENI qui a provoqué le divorce entre les deux alliances. Chronique de la Semaine indique que le parti ADDI a exprimé son ras-le-bol face à la gourmandise de l’ANC. Pour le Soleil, l’ANC ne cessera jamais de surprendre. « L’opposition reste attachée à ses turpitudes, les intérêts égoïstes se révèlent la seule finalité de la lutte », titre le Correcteur pour qui « il y a séparation de corps à ANC-ADDI ».

Le Bâtisseur en kiosques dénonce les égos et gamineries légendaires de l’opposition. Le journal indique que « ADDI, trahie par l’ANC, réclame la restitution de sa place au sein de la CENI ». Pendant ce temps, UNIR continue d’occuper le terrain et parle déjà de la victoire de Faure Gnassingbé alors que l’opposition ne sait sur quel pied danser. Dommage !

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

require_once(

Agenda - événements

Africa SME Champions Forum: 300 PME africaines ont rendez-vous à Dakar
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDuTogo.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués