International › APA

Ballon d’Or 2019 : zoom sur les cinq Africains nommés

L’Afrique, le deuxième continent le plus représenté sur la liste du Ballon d’Or 2019 France Football avec cinq joueurs, à égalité avec l’Amérique du Sud et derrière l’Europe qui en compte dix-neuf, a de fortes chances de voir ses fils se distinguer.Sadio Mané, classé 23e en 2017 puis 22e en 2018 au ranking du Ballon d’Or, s’est affirmé cette saison comme un sérieux prétendant au Saint Graal. L’attaquant de Liverpool (Angleterre) a terminé co-meilleur buteur de Premier League avec 22 réalisations. Toutefois, cette performance de haute volée n’a pas suffi au bonheur des Reds coiffés au poteau par l’insubmersible Manchester City.

Le Sénégalais de 27 ans a brillé sur la scène européenne avec le club de la Mersey en remportant la Ligue des Champions et la Supercoupe. En effet, Sadio Mané (1m75 pour 69 kg) a provoqué un pénalty contre Tottenham dès les premiers instants de la finale de la C1. En Supercoupe, la précision létale du Lion, auteur d’un doublé, a perdu les Blues (2-2, TAB 5-4).

En outre, le joueur poli à l’Académie Génération Foot a conduit l’équipe nationale du Sénégal jusqu’en finale de la Coupe d’Afrique des Nations (défaite devant l’Algérie, 1-0). Même s’il a loupé deux penalties dans la compétition (contre le Kenya et l’Ouganda), le déroutant ailier a été efficace dans les matchs couperets.

En huitièmes de finale face aux Cranes, c’est Mané (66 sélections, 19 buts) qui a inscrit l’unique pion de la partie et en quarts, contre le Bénin, il a distillé un caviar à Idrissa Gana Guèye pour le but de la victoire. Au final, le natif de Sédhiou (sud) a trouvé le chemin des filets à trois reprises. C’est dire qu’il a performé sous les ordres d’Aliou Cissé.

Mohamed Salah, sociétaire de Liverpool, convoite aussi le Ballon d’Or. L’enfant de Bassioun El Gharbia fait partie des 30 nommés pour la deuxième saison de suite. Mais le gaucher, co-meilleur artificier du championnat d’élite anglais et buteur en finale de la Champion’s League, n’a pu sauver l’Egypte à la Can. Chez eux, les Pharaons ont buté sur l’Afrique du Sud en huitièmes de finale (0-1). Sixième au classement du Ballon d’Or 2018, Salah (1m75 pour 70 kg) a été vertement critiqué dans son pays après avoir été porté en triomphe lors de la qualification historique au Mondial russe.

Pierre-Emerick Aubameyang, pour sa première saison complète avec Arsenal, a confirmé son talent de finisseur. Meilleur goleador de la Bundesliga (Allemagne) en 2017 avec le Borussia Dortmund, l’international gabonais de 30 ans a récidivé au pays de Sa Majesté. Absent dans le classement du B.O de l’année passée, le Gunner a terminé 11e en 2016 et 21e en 2017.

De son côté, Riyad Mahrez a conservé son titre de Champion d’Angleterre avec Manchester City. Mieux, l’attaquant a offert à l’Algérie une seconde Can après celle gagnée à domicile en 1990. Le capitaine des Fennecs a été un élément clé du dispositif tactique mis en place par le sélectionneur Djamel Belmadi. Sur un coup franc magistral dans les arrêts de jeu de la demi-finale contre le Nigeria (2-1), Mahrez a mis sur orbite sa sélection. En 2016, l’année du titre avec Leicester, le footballeur âgé de 28 ans était le septième meilleur joueur du monde selon France Football.

Le cinquième et dernier Africain nommé au Ballon d’Or n’est autre que Kalidou Koulibaly. Au poste de défenseur central, le colosse sénégalais (1m87 pour 89 kg) est l’un des plus coriaces de la planète. Sous la tunique de Naples (Italie), KK a été désigné meilleur défenseur du Calcio à l’issue de la saison précédente par la Ligue de football italienne. La première nomination au Ballon d’Or du natif de Saint-Dié-des-Vosges (France) fait de lui le second joueur de l’histoire du Napoli à s’inviter dans la liste des nommés après le Belge Dries Mertens en 2017.

Le jury du Ballon d’Or France Football est composé de 180 journalistes sportifs de 180 pays différents. C’est le 2 décembre prochain, au cours d’une soirée animée par l’ancien international ivoirien Didier Drogba au théâtre du Châtelet (Paris, France), que sera connu le successeur de Luka Modrić. Pour la première fois depuis 1995, année de l’instauration de la liste des nommés, le tenant du titre y est absent.

Liste des 30 nommés pour le Ballon d’Or :

Gardiens (3) : Hugo Lloris (Tottenham, France), Marc-André Ter Stegen (FC Barcelone, Allemagne) et Alisson Becker (FC Liverpool, Brésil).

Défenseurs (5) : Trent Alexander-Arnold (FC Liverpool, Angleterre), Matthijs De Ligt (Juventus, Pays-Bas), Virgil Van Dijk (FC Liverpool, Pays-Bas), Kalidou Koulibaly (Naples, Sénégal) et Marquinhos (Paris Saint-Germain, Brésil).

Milieux (4) : Frenkie De Jong (FC Barcelone, Pays-Bas), Donny Van De Beek (Ajax Amsterdam, Pays-Bas), Georgino Wijnaldum (FC Liverpool, Pays-Bas) et Kevin De Bruyne (Manchester City, Belgique).

Attaquants (18) : Sadio Mané (Liverpool, Sénégal), Sergio Agüero (Manchester City, Argentine), Dusan Tadic (Ajax Amsterdam, Serbie), Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain, France), Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal, Gabon), Cristiano Ronaldo (Juventus, Portugal), Karim Benzema (Real Madrid, France), Heung-Min Son (Tottenham, Corée du Sud), Robert Lewandowski (Bayern Munich, Pologne), Roberto Firmino (FC Liverpool, Brésil), Bernardo Silva (Manchester City, Portugal), Lionel Messi (FC Barcelone, Argentine), Riyad Mahrez (Manchester City, Algérie), Antoine Griezmann (FC Barcelone, France), Mohamed Salah (FC Liverpool, Egypte), Eden Hazard (Real Madrid, Belgique), Raheem Sterling (Manchester City, Angleterre) et João Félix (Atletico Madrid, Portugal).



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut