International › APA

Burkina: quatre personnes dont un député-maire tuées par des assaillants

Le député-maire de Djibo (région du Sahel), Oumarou Dicko qui se rendait à Ouagadougou, dimanche, en compagnie de trois autres personnes, ont été tuées par des individus armés non identifiés, a appris APA, lundi matin, de source officielle.Selon un communiqué du gouverneur de la région du Sahel parvenu à APA, le drame est survenu hier dimanche 3 novembre 2019 aux environs de 12 heures.

«Le véhicule dans lequel les quatre personnes se trouvaient a fait l’objet d’une attaque combinée, perpétrée par des individus armés non identifiés, non loin de Gaskindé, sur l’axe Djibo Namissiguia», note le texte signé du gouverneur, le  Colonel-Major Salfo Kaboré. 

D’autres sources précisent que le député-maire se rendait à Ouagadougou pour une signature de convention qui devrait avoir lieu ce lundi, entre la C3 Sahel (Burkina, Niger, Mali) et le G5 Sahel.

Oumarou Dicko était député-maire pour le compte du  Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir).

La ville de Djibo, chef-lieu de la province du Soum, située à environ 200 km au Nord de Ouagadougou, dans la région du Sahel du Burkina Faso, a été la cible de plusieurs attaques de nature terrorise. 

Le maire attirait sans cesse l’attention  sur la situation sécuritaire qui se dégradait dans la région. L’une de ses sorties lui avait valu une astreinte en justice par la police nationale qui lui reproche des propos jugés diffamatoires.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut