International › APA

Coronavirus : les Kenyans invités à éviter les voyages non essentiels en Chine

Le gouvernement kenyan a exhorté lundi les Kenyans à éviter les voyages non essentiels à Wuhan, dans la province chinoise de Hubei, après le déclenchement de la maladie respiratoire virale aiguë (coronavirus) qui a fait à ce jour plus de 80 morts dans cette ville du centre de la Chine.Les autorités chinoises ont imposé un verrouillage de la région dans le but de contenir la propagation du virus qui a également infecté plus de 1.975 personnes.

« Notre ambassade en Chine a lancé une alerte aux Kenyans vivant en Chine et en particulier à ceux résidant à Wuhan, pour qu’ils prennent des précautions utiles, afin de se protéger et de se conformer aux mesures mises en place par les autorités locales », a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué publiée à Nairobi.

Selon l’ambassade, il y a 85 Kenyans à Wuhan qui se sont inscrits auprès de l’ambassade.

Le ministère a conseillé ceux qui pourraient présenter des symptômes du virus de se présenter sans délai à l’hôpital le plus proche.

« Contrairement à ce qui se dit dans la presse locale au sujet du prétendu échec de l’ambassade du Kenya à Pékin à venir en aide aux étudiants kenyans, l’ambassade a été en contact constant avec tous les Kenyans de la région touchée et mêmes des autres régions de Chine », a ajouté le communiqué.

Les autorités de la province du Hubei ont annoncé le report de l’ouverture des universités et des collèges et suspendu le calendrier des examens pour une durée indéterminée afin de freiner les mouvements et la propagation du virus.

Il a été conseillé aux étudiants kenyans étudiant à Hubei de rester loin de la ville de Wuhan jusqu’à nouvel ordre.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut