International › APA

Football : trois joueurs vont honorer leur première convocation en équipe nationale

Mame Baba Thiam, Naby Sarr et Moussa Ndiaye sont les trois novices de la liste de 24 joueurs, publiée ce jeudi à Dakar par le sélectionneur Aliou Cissé, pour disputer les deux premières journées des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2021.D’emblée, Aliou Cissé a souligné qu’ « il n’est jamais facile de constituer un groupe au regard de l’important réservoir de talents du Sénégal toutes catégories confondues ». Pour le début des éliminatoires, l’ancien capitaine de l’équipe nationale a appelé trois nouveaux joueurs « dans le souci d’injecter du sang neuf dans la tanière ».

Naby Sarr est l’un d’eux. Fils de l’ancien international sénégalais Boubacar Sarr «Locotte», ce défenseur central a fait ses gammes à l’Olympique Lyonnais (France). « C’est un garçon que je connais depuis longtemps. Si Charlton Athletic (son club) se porte bien, c’est en partie grâce à ses performances. C’est important de le voir à l’œuvre. Nous étions à la recherche d’un défenseur central qui a son profil. On espère donc qu’il viendra en bonne santé pour nous montrer ce qu’il sait faire », commente Aliou Cissé.

La convocation de Moussa Ndiaye a éjecté du groupe Pape Djibril Diaw. Meilleur joueur de la dernière Coupe d’Afrique des moins de 20 ans, le sociétaire d’Excellence Foot (Sénégal) a tapé dans l’œil du technicien national.

« Moussa Ndiaye est un jeune joueur. C’est un signal fort que j’envoie aux footballeurs locaux. Celui-ci consiste à leur faire comprendre que l’équipe nationale n’est pas fermée. S’ils performent, il n’y a aucune raison pour qu’ils n’intègrent pas la sélection A », soutient M. Cissé.

Enfin, Mame Baba Thiam, auteur de quatre buts et d’une passe décisive en huit rencontres de Super Lig turque avec Kasimpasa, a un vrai coup à jouer en l’absence notamment des attaquants Mbaye Diagne et de Diao Baldé Keïta.

« Cela fait trois ans que je suis Mame Baba Thiam. Il a été formé à la Juventus (Italie) mais il a ensuite disparu. Il y a deux ans, il évoluait en Arabie Saoudite. Cet attaquant a donc manqué de stabilité ces dernières années. Mais cette saison, il fait de très bonnes choses en Turquie. Il dispose d’une certaine polyvalence en jouant dans l’axe ou sur les côtés », soutient l’entraîneur national.  

Au cours de sa conférence de presse, Aliou Cissé a évoqué le cas de Moussa Wagué (FC Barcelone, Espagne) et d’Ismaïla Sarr (Watford, Angleterre) qui font banquette dans leur club.

L’ailier formé à Génération Foot (Sénégal) a rejoint les Hornets à l’intersaison pour 30 millions d’euros hors bonus (19,6 milliards F CFA) mais tarde à faire son trou dans cette formation.

« Depuis le début de la saison, Ismaïla Sarr a peu de titularisation. Il faut qu’il continue à travailler. Même si ce championnat est très compliqué surtout lors de la première année, je pense qu’il va s’adapter à ce football », promet le sélectionneur national.

La situation de Moussa Wagué au sein du club catalan paraît plus complexe puisque le latéral figure rarement sur les feuilles de match.  

« Wagué a déjà fait ses preuves en sélection. Il vit une situation difficile en club mais je crois que ses qualités ne sont plus à démontrer. Si je le convoque, c’est parce que j’ai confiance en lui. Mais je lui ai fait comprendre qu’il doit trouver du temps de jeu », assure Cissé.

Le Sénégal reçoit le Congo le 13 novembre prochain au stade Lat Dior de Thiès (70 km à l’est de Dakar) avant de jouer à Eswatini quatre jours plus tard.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut