International › APA

Marathon du Sahel : la start-up « Maïa » du Burkina remporte le 1er prix

La start-up burkinabè « Maïa » qui a développé une pommade anti palu a remporté la finale « Marathon du Sahel » et empoché 15 millions f cfa.Au terme d’une compétition de sept mois qui apposé les meilleurs start-up du Sahel, 14 se sont retrouvées en finale, samedi à Bamako, pour cette compétition qui vise à primer les meilleures start-up des pays du  Sahel.

« Le marathon du Sahel une opportunité immense, elle organisé par la banque mondiale. Il permet aux start-up non seulement d’accéder à un financement, mais aussi à un réseau de mentors », a expliqué Ben Diop, CEO de Sen Vital qui a remporté le quatrième prix.

Organisant  tous les derniers vendredis du mois une compétition entre les start-up maliennes, le ministère de l’Economie numérique et de la Prospective a parrainé cette cérémonie qui doit permettre de rendre les start-ups plus viables.

« Ce sont des jeunes qui sont innovants, ils sont très créatifs, ils ont besoin qu’on leur donne des opportunités et une plateforme pour leur permettre d’exprimer leurs idées. Il ne s’agit pas simplement d’inventer une activité ou d’avoir une formidable idée, il s’agit également de pouvoir l’opérationnaliser pour qu’elle rapporte de l’argent pour créer des emplois », a affirmé la ministre de l’Economie numérique et de la Prospective, Kamissa Camara.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut