International › APA

Mokgweetsi Masisi élu président du Botswana

Mokgweetsi Masisi, chef du Parti Démocratique du Botswana (BDP), a été élu à la présidence de ce pays de l’Afrique australe pour un mandat de cinq ans, a annoncé ce vendredi le Juge en chef Terrence Rannowane, rendant compte du dépouillement des élections générales au Botswana qui se sont déroulées mercredi dernier.« Le Parti Démocratique du Botswana (BDP) a remporté 29 des 57 sièges du parlement contre 17 pour l’opposition combinée. J’ai donc l’honneur d’annoncer à la nation et au monde entier que Mokgweetsi Masisi a été élu président de la République du Botswana », a notamment déclaré Terrence Rannowane.

Il s’agit, certes, de «résultats partiels », mais en l’état actuel des choses, a-t-il souligné, le BDP est assuré d’une victoire incontestable.

Au Botswana, le chef de la formation politique ayant le plus grand nombre de sièges au parlement, devient automatiquement président de la République.

Mokgweetsi Eric Keabetswe Masisi, 58 ans, assurait l’intérim à la présidence du pays depuis avril 2018, à la  suite de la démission de Ian Khama, motivée par le fait que la Constitution du Botswana, indépendant depuis 1966, limite à dix ans le mandat du chef de l’État.

Le BDP, même s’il a réussi à s’emparer de toutes les circonscriptions de la capitale Gaborone et de ses environs tenues jusque-là par l’opposition, a néanmoins perdu du terrain dans certains de ses bastions, principalement dans le centre du pays.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut