International › APA

Niger : l’opposition dépose une motion de censure contre le gouvernement

Les 35 députés de l’opposition parlementaire nigérienne ont déposé, lundi, une motion de censure contre le gouvernement dirigé par le Premier ministre, Brigi Rafini pour, disent-ils, « réprouver la gouvernance catastrophique qui caractérise la gestion de la chose publique ».Dans la lettre de motion adressée au Premier ministre et lue à l’Assemblée ce jour en session ordinaire, ces députés appartenant aux groupes parlementaires Lumana, Hankouri et Kiishin Kassa ont décidé de saisir cette voie de droit que leur offre la Constitution « par devoir envers le peuple… »

Ils entendent ainsi dénoncer la mauvaise gouvernance, la politique d’exclusion, la corruption gangreneuse et l’instrumentalisation de la justice par le Gouvernement.

À cela, ils ajoutent le bâillonnement de l’opposition politique, de la presse et de la société civile, sans compter les violations graves et récurrentes de la Constitution.

Conformément à la constitution et aux dispositions du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, cette motion sera examinée sous 48 heures.

L’Assemblée nationale du Niger compte 171 députés, dont les 35 de l’opposition qui ont déposé la motion de censure, alors que pour être adopté, ce texte doit être voté par une majorité de 86 voix.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut