International › APA

Ouverture à Abidjan d’un marché de l’innovation et de la recherche

Le marché de l’innovation et de la recherche (MIR), le premier événement du genre en Côte d’Ivoire, s’est ouvert jeudi à Abidjan dans l’optique de créer une synergie entre les entrepreneurs et les chercheurs, a constaté APA sur place.Ce marché initié par la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI, patronat ivoirien), se veut une plateforme de découverte, de promotion et de valorisation économique des «potentiels cachés et inexploités» du pays.

Selon Stéphane Aka-Anghui, le directeur exécutif de la CGECI,  le marché de l’innovation et de la recherche vise à renforcer le système national d’innovation (SNI) en Côte d’Ivoire et créer une synergie entre le monde de l’entreprise, le monde de la recherche, les acteurs universitaires et les institutions financières en vue de développer l’innovation et la technologie.

« Les entreprises gagneraient à s’approprier les innovations majeures, source de productivité et de leur compétitivité. Aussi, les fruits de la recherche de l’innovation méritent-ils d’être valorisés par les entreprises pour le développement et la transformation structurelle des économies africaines », a estimé M. Aka-Anghui dans une allocution à l’ouverture de ces assises.

Déplorant le rang de la Côte d’Ivoire dans le classement de l’indice mondial de l’innovation ( 124è sur 129), le directeur exécutif de la CGECI, a dit la nécessité de créer des axes de collaboration entre les acteurs impliqués dans la recherche et l’innovation en Côte d’Ivoire.

« Force est de constater que c’est par l’utilisation de la science, la technologie et l’innovation que les pays développés ou émergents ont créé la richesse et contribué à la croissance mondiale», a poursuivi M. Aka-Anghui, souhaitant de ce fait un « mariage fécond » entre les structures impliquées dans la recherche et l’innovation.

De son côté, Pr Gouren Germain, le représentant du ministre ivoirien de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Albert Toikeusse Mabri a indiqué qu’en dépit des nombreuses avancées  dues aux actions du gouvernement ivoirien, des difficultés subsistent notamment au niveau du renforcement des équipements de recherche. 

Toutefois,  le représentant de M. Mabri, s’est félicité de l’institution de ce marché qui établit selon lui, « un pont entre les entreprises et le monde des chercheurs».

Le marché de l’innovation et de la recherche vise plusieurs cibles dont des porteurs de projets innovants, des universitaires et chercheurs, le secteur privé et les centres et instituts de recherche.

Cette plateforme de rencontre qui refermera ses portes vendredi, sera meublée d’expositions, des conférences thématiques et d’échanges sur la problématique de la vulgarisation des produits de la recherche.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut