International › AFP

Pas-de-Calais: une stèle en hommage aux soldats africains de la Seconde Guerre mondiale

Une stèle en hommage aux soldats africains de la Seconde Guerre mondiale a été dévoilée vendredi à Verquin (Pas-de-Calais), un projet liant la France et la République du Congo.

Cette stèle en métal de 3,50 m de hauteur et 25 m², découpée au laser en trois parties, représente le général de Gaulle passant en revue les troupes africaines à Brazzaville, « capitale » de la France libre, en 1940.

Elle « commémore Brazzaville, capitale de la France libre, sous de Gaulle et le sacrifice de tous les peuples africains qui sont venus pendant la Seconde Guerre mondiale pour lutter contre le nazisme », a expliqué à l’AFP Fabrice Tassez, maire PS de Verquin, commune proche de Béthune.

Cette cérémonie, qui s’est tenue en présence de plusieurs représentants politiques et diplomatiques africains, est « l’occasion de prononcer un discours de remerciement, de fraternité et d’amitié entre les peuples », a-t-il souligné, rappelant qu’il « fallait rendre justice au continent africain, dont le rôle a parfois été occulté ».

Le projet né en 2017 a été cofinancé par le Congo (5.000 euros), l’association des maires du Pas-de-Calais (1.000 euros) et un accord de mécénat.

Le 27 octobre 1940, le général de Gaulle annonçait, lors du Manifeste de Brazzaville, la création d’un Conseil de défense de l’empire, qui voyait le Congo et l’Afrique équatoriale française se rallier à la France Libre.

Les bataillons venus d’Afrique et de l’empire colonial ont joué un rôle crucial dans la Seconde Guerre mondiale, notamment lors du débarquement en Provence en août 1944.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut