International › APA

Pénurie de légumes à Nouakchott suite à une fermeture du passage terrestre avec le Maroc

Le principal marché de légumes et fruits à Nouakchott, connu sous le nom de « Marché du Maroc », souffre d’une pénurie aigüe imputable à la fermeture du passage terrestre avec le Maroc, a-t-on constaté dans la capitale mauritanienne.« Depuis quelques jours, nous ne trouvons que très peu de nos besoins en légumes dans ce marché qui y grouille généralement », a déploré une ménagère croisée par APA dimanche à l’entrée du marché.

« Et quand on en trouve, c’est de moindre qualité et avec deux ou trois fois le prix habituel », s’est-elle indignée, expliquant que la rupture de stock est due au retard observé dans l’arrivée des camions important ces produits du Maroc.

Par ailleurs, une source sécuritaire à Nouadhibou, située à quelque 55 kilomètres de la frontière terrestre avec le Maroc, a confirmé à APA l’existence d’un problème au niveau du point de passage entre les deux pays appelé communément Guergueratt.

Il semble que des transporteurs marocains ont fermé ce passage au cours des derniers jours pour protester contre une augmentation de tarifs douaniers nouvellement appliquée, a ajouté la même source.

Celle-ci a toutefois précisé qu’un début de dénouement a été constaté depuis samedi, même si d’énormes quantités des produits en attente sont déjà pourries.

Passage forcé des véhicules dans les deux sens, le point de Guergueratt échappe au contrôle aussi bien du Maroc que de la Mauritanie parce qu’il se trouve dans une zone tampon entre les deux pays.

Une grande partie des légumes et fruits consommés en Mauritanie est importée par voie terrestre du Maroc.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut