International › APA

Politique, développement et sport en exergue dans les quotidiens burkinabè

Les quotidiens burkinabè de ce vendredi évoquent des sujets portant sur le développement et le sport, sans oublier la politique.Le journal privé Le Pays publie une déclaration de l’homme politique, président de Le Faso Autrement, Ablassé Ouédraogo qui, s’adressant au Chef de file de l’opposition politique (CFOP), Zéphirin Diabré, dit ceci : «Votre responsabilité dans les difficultés et les malheurs du peuple burkinabè est entière».

L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè publie la même déclaration sous le titre : «Pour Ablassé Ouédraogo, Diabré est en connivence avec le MPP (Mouvement du peuple pour le progrès, au pouvoir)».

De son côté, Aujourd’hui au Faso laisse lire à sa Une : «Ablassé Ouédraogo de Le Faso Autrement : +Zeph+ (surnom de Zéphirin Diabré) n’est pas clair !».

Le Quotidien enfonce le clou lorsqu’il affiche : «Ablassé Ouédraogo s’adresse au CFOP : +Vous avez perdu toute légitimité à prétendre jouer le rôle de porte-parole de l’opposition politique au Burkina Faso+».  

En politique, le quotidien national Sidwaya informe que «le Parlement donne quitus» à la loi portant régime juridique des archives.

Sous un autre chapitre, Sidwaya relate que l’Institut de croissance verte mondiale (GGGI en anglais) a tenu le 24 octobre à Séoul, en Corée du Sud, sa huitième session, au cours de laquelle, plusieurs pays dont le Burkina Faso ont intégré l’organisation.

Pendant ce temps, L’Observateur Paalga arbore, en première page : «Lutte contre l’insécurité et la pauvreté : Le lait local comme facteur de résilience».

Le même journal, dans le volet sport, revient sur le 32e Tour cycliste international du Faso qui démarre ce vendredi jusqu’au 3 novembre prochain, soulignant qu’environ 90 coureurs de 13 pays vont s’affronter pendant 10 jours.

A ce propos, Sidwaya titre : «32e Tour international du Faso : Le contre la montre par équipe comme top de départ», tandis que Le Pays met en exergue : «Tour du Faso : Pour les Etalons cyclistes, l’essentiel n’est pas de participer mais de…».



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut