International › APA

Près de 20 millions de dollars de la Chine pour une infrastructure sanitaire en Mauritanie

La Mauritanie a reçu de la Chine une subvention de 746 millions d’ouguiyas MRU (19,7 millions de dollars US) destinée à financer la construction d’un nouveau siège pour le Centre National de Recherches en Santé Publique (CNRSP), a-t-on constaté mercredi à Nouakchott.Le nouveau local du CNRSP devra comprendre plusieurs pavillons abritant notamment les laboratoires de diagnostic bactérien, virologique, parasitaire et dans les domaines de l’hérédité et de la biologie moléculaire et du contrôle de la qualité, surtout de l’eau et des aliments.

Il sera question également de laboratoires de type pii et PIII qui sont capables de traiter les agents pathogènes à haut risque comme le virus de la fièvre hémorragique.

La convention relative au financement de ce bâtiment a été signée mercredi à Nouakchott par le secrétaire général du ministère de la Santé mauritanien, Ahmed Salem Ould Bouheda, et le conseiller économique de l’ambassade de Chine en Mauritanie, Shen Jing.  

Dans un mot au cours de la cérémonie de signature, Ould Bouheda a rappelé que la Chine avait accompagné cette importante infrastructure sanitaire dans toutes les étapes de son processus de mise en place.

Pékin a été au chevet du CNRSP depuis que ce dernier était un observatoire de surveillance et de contrôle des pandémies et jusqu’à l’heure actuelle où il est devenu une référence en matière de recherches en santé publique, s’est il félicité.

La Chine est un partenaire de taille de la Mauritanie où elle finance de nombreuses infrastructures dans beaucoup de domaines tels que la santé, l’hydraulique, l’assainissement et la culture.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut