International › APA

Présidentielle mauritanienne : Hamidou Kane s’indigne de la pauvreté à l’intérieur du pays

Hamidou Baba Kane, candidat à l’élection présidentielle du 22 juin prochain, a fait part de sa surprise face à l’ampleur de la pauvreté dans les régions de l’intérieur qu’il a visitées dans le cadre de la campagne électorale.Hamidou Baba Kane, se prononçant lors d’un meeting tenu jeudi soir à Modibougou, ville située à 700 kilomètres de la capitale Nouakchott, a déclaré que la prise en charge des besoins urgents de la population doit être « la priorité de ceux qui ambitionnent de diriger la Mauritanie ».

Le chef de file de la coalition « Vivre ensemble » a, en outre, souligné que son programme contient une stratégie socio-économique globale visant à améliorer les conditions de vie des citoyens particulièrement ceux des zones rurales.

Candidat malheureux à la présidentielle de 2009, M. Kane a également promis de consolider l’Etat de droit, les institutions et la cohésion nationale, de renforcer la démocratie et de favoriser la cohabitation harmonieuse entre toutes les ethnies du pays.

Enfin, il a fait savoir que la Mauritanie dispose d’énormes ressources pouvant lui permettre   de décoller économiquement. Six candidats sont en lice pour la présidentielle mauritanienne prévue le 22 juin.

Le président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz n’y participera pas. En effet, la Constitution ne lui permet pas de briguer un troisième mandat. Ainsi, c’est Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed Ghazouani, ex-ministre de la Défense qui défendra les couleurs de la mouvance présidentielle.

Il fera face à cinq opposants : Biram Ould Dah Ould Abeid, Sidi Mohamed Ould Boubacar, Mohamed Ould Maouloud, Mohamed Lemine El-Mourteji El-Wavi et Hamidou Baba Kane.





Commentaire


À LA UNE
Retour en haut