International › APA

Prêt de 224 milliards FCFA du FMI au Congo

Le Fonds monétaire international (FMI), dans le cadre de l’accord portant sur la facilité élargie de crédit, va mettre à la disposition du Congo un prêt de 448,6 milliards de dollars, soit un peu plus de 224 milliards de F.CFA a annoncé, vendredi à Brazzaville, le Premier ministre, Clément Mouamba.Signé hier, jeudi,  entre l’institution de Bretton Woods et la République du Congo, l’accord libérant le crédit est destiné à alléger la dette publique congolaise estimée à plus de 5329 milliards de FCFA, a indiqué M. Mouamba.

Grâce à ce prêt, le Congo devait pouvoir bénéficier à nouveau de la confiance des autres partenaires et investisseurs étrangers, même s’il est obligé de poursuivre les réformes et d’améliorer sa gouvernance publique.

Si le gouvernement se réjouit de l’assistance du Fonds monétaire internationale, de nombreux congolais confrontés à des problèmes de survie au quotidien estiment que cette aide ne va pas améliorer leurs conditions actuelles.

Le gros du problème reste, à leurs yeux, la gestion des ressources financières du Congo vu que ce n’est pas la première fois que le pays bénéficie d’un programme d’appui des institutions de Bretton Wood.

D’où cet appel qu’ils lancent aux autorités de bien gérer ces fonds pour le bien du peuple « puisque c’est une dette que le Congo sera appelé à rembourser ».



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut