International › APA

Ramaphosa défend les propositions russe et chinoise à l’Afrique

L’Afrique est capable de commercer et de s’engager, à ses conditions, avec des partenaires mondiaux comme la Russie, a déclaré lundi le président sud-africain Cyril Ramaphosa.Dans sa note hebdomadaire à la nation, Ramaphosa a rejeté l’idée que l’Afrique était sur le point d’être re-colonisée après le Sommet Russie-Afrique de la semaine dernière à Sotchi.

Le président sud-africain a ajouté qu’il était faux de qualifier les initiatives telles que les sommets Russie-Afrique, Chine-Afrique et Japon-Afrique de tentatives d’élargir leur influence géopolitique sur le continent.

Ramaphosa, qui a pris part au sommet de Stochi en compagnie d’une quarantaine d’autres chefs d’Etat africains, a déclaré que c’était une occasion pour les superpuissances d’investir sur le continent, sur des bases mutuellement avantageuses.

L’engagement de l’Afrique avec la Fédération de Russie contribuerait à renforcer la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) qui devrait entrer en vigueur en 2020, a-t-il ajouté.

Dans sa note, Ramaphosa a expliqué que l’Afrique du Sud mettrait à profit sa présidence de l’Union africaine en 2020 pour que l’Afrique puisse commercer et s’engager avec le monde à des conditions qu’elle aura définies elle-même.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut