International › APA

Terrorisme au Mali : Paris annonce une nouvelle unité de forces étrangères

La lutte contre le terrorisme au Mali sera bientôt renforcée par la création d’une unité de forces spéciales européennes, a annoncé à Bamako la ministre française des Armées, Florence Parly, en tournée dans la région du Sahel.« Nous avons décidé de créer une unité de forces spéciales européennes. Dés 2020, les forces spéciales françaises aux côtés des forces spéciales de nos partenaires européens seront déployées au Mali », a déclaré la ministre française.

Selon elle, cette unité sera dénommée Takuba, qui signifie « sabre » en Tamachek.

S’exprimant à l’issue d’une audience mardi avec le chef de l’Etat malien, Ibrahim Boubacar Keïta, elle a fait part de la volonté de la France de « renforcer son appui au Mali ».

« Le combat contre le terrorisme est un combat de longue haleine. Une guerre ne s’évalue pas à chacune des batailles qui est menée », a dit Florence Parly.

Cette visite intervient au lendemain de la mort du brigadier français, Ronan Pointeau tué par un engin explosif dans une attaque revendiquée par Daech à la frontière avec le Niger.

Avant son arrivée à Bamako, elle était à Ouagadougou au Burkina où, elle a annoncé le lancement d’une opération dans la zone des trois frontières entre le Burkina, le Mali et le Niger dénommée « Bourgou4 » pour lutter contre les groupes terroristes.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut