International › APA

Trois policiers ghanéens mis à pied pour avoir battu à mort un suspect

Le Service de police du Ghana (GPS) a mis à pied trois policiers pour avoir battu à mort un conducteur de 33 ans à Asante Akyem Agogo, dans la région d’Ashanti.« Il s’agit du sergent Suleman Seidu, du caporal Seth Agbango et du vice-caporal Salifu Yakubu », indique un communiqué signée par le chef d’Unité des affaires publiques du commandement de la police régionale d’Ashanti, Godwin Ahianyo.

Les accusés auraient battu à mort Kofi Ampoma alias « Barluso » à Adomfe, sous le commandement de la police divisionnaire de Konongo. La scène a été décrite par des témoins oculaires comme « une torture brutale à mort d’un pauvre homme par les officiers », poussant les habitants de la région à menacer de manifester pour que justice soit rendue.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut