International › AFP

Un convoi de parents de migrants disparus parcourt le Mexique

Un convoi composé d’une cinquantaine de parents de migrants d’Amérique centrale disparus est parti vendredi du sud du Mexique, espérant parcourir 5.000 km dans l’espoir de retrouver la trace de leurs enfants manquants.

Composée de 45 femmes et cinq hommes, cette « Caravane de mères centraméricaines » annuelle, qui en est à sa 15ème édition, est entrée au Mexique depuis le Guatemala et compte se diriger vers la frontière avec les Etats-Unis.

« Il y a énormément de migrants disparus au Mexique. Entre 70.000 et 120.000, selon les calculs. Beaucoup sont dans des fosses communes, d’autres dans des charniers clandestins, d’autres encore à la morgue », a expliqué à l’AFP Martha Sanchez, une des organisatrices du mouvement.

« D’autres se cachent quelque part au Mexique et mènent des vies plus ou moins normales, en travaillant, mais n’ont pu reprendre contact avec leurs familles », par manque de moyens ou de crainte de se faire repérer par les autorités, a-t-elle ajouté.

Jusqu’au 3 décembre, ce convoi traversera 13 Etats du Mexique, le long des routes habituellement empruntées par les migrants clandestins tentant de gagner la frontière américaine.

Depuis la première édition de la « Caravane », il y a 15 ans, le mouvement a réussi à retrouver 310 migrants disparus, selon Mme Sanchez. Sa méthode consiste, entre autres, à visiter des prisons et des centres d’accueil et à diffuser des photos des disparus dans les lieux publics.

Sous la pression des Etats-Unis, les autorités mexicaines ont durci leur politique à l’égard des migrants centraméricains traversant leur territoire, déployant notamment depuis juin 27.000 soldats entre les frontières sud et nord du pays. Le flux migratoire a depuis considérablement diminué.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut