International › APA

Washington accueille les derniers pourparlers sur le barrage du Nil

Les ministres des Affaires étrangères de l’Ethiopie, du Soudan et de l’Egypte se réunissent à Washington DC pour finaliser un accord sur le remplissage et l’exploitation du Grand Barrage de la Renaissance Ethiopienne (GERD en anglais).La délégation éthiopienne dirigée par le ministre des Affaires étrangères, Gedu Andargachew, comprenait le ministre de l’Eau, de l’Irrigation et de l’Energie, le Dr Seleshi Bekele, ainsi que des ingénieurs hydrauliciens et des avocats.

Selon le Dr Seleshi, la réunion sera axée sur l’examen de la rédaction juridique de l’accord sur le remplissage et les modalités de fonctionnement du GERD qui a commencé la semaine dernière à Khartoum. Le projet était basé sur les résultats déjà négociés techniquement.

« Les principaux éléments des résultats techniques comprennent les principes, les étapes de remplissage, les volumes d’eau retenus dans le barrage, le fonctionnement du réservoir, la sécheresse et sa gestion, l’échange de données et les mécanismes de coordination », a-t-il déclaré sur son compte Twitter.

Le Secrétaire américain au Trésor et le Président de la Banque mondiale assisteront à la réunion en qualité d’observateurs.

Les trois pays se sont rencontrés la semaine dernière à Khartoum, la capitale soudanaise, pour des discussions techniques et juridiques sur le remplissage et l’exploitation du barrage.

Lors de la réunion qui s’est tenue il y a deux semaines à Washington, les trois pays avaient convenu que le remplissage du barrage serait exécuté par étapes.

Ils ont également convenu que le remplissage aurait lieu pendant la saison des pluies, de juillet à août, et se poursuivra en septembre, sous certaines conditions.

Selon le Dr Seleshi, l’Ethiopie commencera à remplir le barrage à la fin de cette année. L’opération s’achèvera d’ici quatre à sept ans.

Jusqu’à présent, plus de 70% des travaux sur le barrage ont été achevés. Les travaux du GERD devraient être entièrement terminés en 2023.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut