Politique › Institutionnel

Flash : Faure Gnassingbé victime d’espionnage chinois

http://journaldutogo.com/wp-content/uploads/2019/04/YADEMA-30.jpg
Faure Gnassingbé et ces partenaires

L’information a produit un effet-choc en Afrique. Le siège de l’Union africaine (UA) aurait été espionné par la Chine depuis 5 ans, a révélé le journal Le Monde.

Dans un univers de globalisation où le Togo s’est fait une relation d’amitié enviable avec la puissance chinoise, il y a de quoi s’interroger sur les intentions du partenaire chinois.

Leçon aux pays africains : la Chine se serait offert les informations de haute confidentialité issues des rencontres entre chefs d’États africains en l’espace de 5 ans. C’est l’information qui aura marqué la fin de semaine dernière sur tout le continent.

Et pour ce faire, le bienfaiteur chinois qui a fait don à l’Union africaine d’un siège flambant neuf n’a pas manqué d’occasion pour glisser des vers dans sa pomme. Les données informatiques de l’UA transférées vers Pékin, des micros placés dans les ascenseurs, et les bureaux… La Chine ne se serait pas créé une dure équation pour s’enquérir des données de l’UA.

Sur les médias sociaux, les utilisateurs font mention de leurs inquiétudes, et d’autres s’indignent de ce que le siège de la plus grande représentation des États africains, au nom de l’indépendance, ne soit pas construit par les Africains eux-mêmes.

Source : Togoweb.net





Commentaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut