Politique › Institutionnel

Les Togolais vivant à l’étranger peuvent désormais voter

Vue lors du'une manifestation pour le droit de vote de la diaspora

Les Togolais vivant à l’extérieur de leur pays ont désormais leur droit de vote. Le projet de loi du gouvernement, portant modification du code électorale en vue de rendre cela possible a été adopté hier soir par les députés à l’Assemblée nationale.

 

La nouvelle révision du Code électoral concerne entre autres la création des Commissions Electorales d’Ambassades Indépendantes (CEAI) dans les représentations du Togo à l’extérieur comme démembrements de la CENI, les types d’élections auxquelles les Togolais de l’extérieur peuvent prendre part et le nombre d’électeurs minimum pour l’ouverture d’une commission électorale d’ambassade indépendante.

Les nouvelles dispositions évoquent en outre la particularité de la composition des démembrements de la CENI (Commission Electorale Ambassade Indépendante (CEAI), Commissions des Listes et Cartes (CLC), Bureaux de vote BV) à l’extérieur.

Elles précisent les pièces à fournir pour se faire inscrire sur la liste électorale dans sa Commission Electorale Ambassade Indépendante et se faire délivrer une carte d’électeur ; les conditions d’intervention sur les médias d’Etat tout en résidant à l’étranger, l’organisation des réunions électorales lors de la campagne ; la condition de résidence dans le pays de vote pour pouvoir siéger pour le compte d’un parti politique dans un démembrement de la CENI à l’extérieur.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut