International › APA

51e anniversaire des relations EAU-Afrique : les EEAU offrent 51 arbres prosopis à leurs partenaires sur le continent

Dans le cadre de la célébration du 51ème anniversaire de l’établissement des relations émirato-africaines, l’Etat des Émirats arabes unis ont offert 51 arbres prosopis à leurs partenaires sur le continent africain.Cette initiative vise à renforcer les relations solides et prospères qui unissent les Émirats arabes unis aux pays du continent africain, lesquelles relations sont basées sur les principes de fraternité, d’amitié et de respect mutuel, rapporte l’agence émiratie WAM.

 Elle s’inscrit également dans le cadre des efforts conjoints visant à protéger les actifs naturels et à assurer leur utilisation dans les années à venir. La plantation et la préservation de l’arbre prosopis dans toutes les régions d’Afrique est un pas important vers la durabilité et la responsabilité environnementales.

Les Émirats arabes unis travaillent aux côtés d’autres pays pour faire face au changement climatique et au défi mondial, et ils continuent de consentir des efforts visant à protéger les actifs naturels et à garantir leur utilisation dans les années à venir.

A cette occasion, le ministre d’Etat Cheikh Shakhbout bin Nahyan Al Nahyan, a déclaré qu’« à la lumière de la vision de feu Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan, qui croyait que l’arbre prosopis (Ghaf en arabe) représentait une importante source de vie, d’unité et de fraternité, sous laquelle toutes les composantes de la société se sont réunis. Pour lui donner une importance et une renommée en tant que symbole de fermeté, de prospérité et de développement, les Émirats arabes unis ont lancé une initiative avec des pays africains amis, pour célébrer 51 ans de relations distinguées entre l’EEAU et les pays africains, des relations solides et prospères basées sur la coopération, l’amitié, le respect mutuel et le bénéfice commun ».

Et d’ajouter que « depuis leur création il y a 51 ans, les Émirats arabes unis ont cherché à construire des ponts de communication et de coopération avec leurs partenaires du monde entier afin d’unifier les efforts pour parvenir à la paix, à la stabilité et à la sécurité ».

« Au cours des 50 années de partenariat fructueux avec l’Afrique, les Émirats arabes unis sont déterminés à soutenir la prospérité et à contribuer aux efforts conjoints pour promouvoir la durabilité et la responsabilité environnementales. Le pays travaille côte à côte avec d’autres pays pour faire face au changement climatique et continue de diriger les efforts visant à protéger les actifs naturels et à assurer leur utilisation future ».

La plantation de ces arbres représente un investissement pour les EAU et ses partenaires dans les générations futures qui grandiront et prospéreront, ce qui reflète l’engagement du pays envers le continent africain.

A cet égard, la mission des Emirats Arabes Unis en Côte d’Ivoire a tenu une cérémonie à cette occasion, en présence de la ministre ivoirienne des Affaires étrangères et de l’Intégration Africaine, Mme Candia Camara, qui a salué cette importante initiative, soulignant le souci de son pays de renforcer les relations qui lient les deux pays à un horizon plus large.

D’autre part, la mission des Émirats arabes unis au Royaume d’Eswatini a célébré cette occasion en présence du ministre de l’Agriculutre d’Eswatini, Jabulani Clement Mabuza, qui a souligné que son pays et les Émirats arabes unis entretiennent des relations de coopération fructueuse dans tous les domaines.

« Je voudrais me joindre aux Émirats arabes unis pour célébrer le cinquante et unième anniversaire des relations entre les Émirats arabes unis et l’Afrique », a-t-il dit, ajoutant que cette initiative est un investissement et un soutien pour l’avenir et le bien-être du Royaume de Swatini.

La plantation de ces arbres symbolise un investissement pour les EAU et ses partenaires dans les pays africains pour les générations futures qui grandiront et prospéreront au fil du temps.

Ce don ne constitue pas uniquement un engagement à soutenir le bien-être des pays bénéficiaires, mais il s’agit aussi d’un engagement envers l’ensemble des pays du continent africain.

Désigné comme l’arbre national des Emirats Arabes Unis depuis 2008, le Ghaf  est une espèce indigène de la péninsule arabique. Il possède un joli feuillage ajouré qui peut servir de fourrage aux chameaux qui, en guise de remerciement, lui taillent une jolie coupe au bol à hauteur de tête de camélidés, très caractéristique de cet arbre dans les zones d’élevage.

De plus, ses fruits, de longues gousses, fournissent aux animaux sauvages comme d’élevage une source alimentaire importante. Avec sa taille pouvant atteindre plus de 10 de haut, il est une rare opportunité, en plein désert de sable. Il offre le gîte ou le couvert à de nombreux insectes, lézards ou oiseaux. Par le passé, son bois était utilisé pour la construction, pour fabriquer des outils agricoles, comme bois de chauffage ou afin de fabriquer du charbon ce qui lui a d’ailleurs donné son nom (cineraria).

Sa résistance à la sécheresse s’explique notamment par sa capacité à plonger ses racines jusqu’à 30 m de profondeur. Le grand développement de son système racinaire permet de fixer et maintenir le sol et les dunes.

Patrimoine historique, combattant anti-désertification, auxiliaire écologique et biologique, le ghaf mérite son titre de National Tree.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 15.02.2022

A la découverte du marché des féticheurs

C'est un marché traditionnel situé  dans la ville de Lomé, la capitale du Togo dans le quartier d’Akodésséwa. Il fait à peu près la taille…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut