› Politique

Campagne présidentielle: les raisons des perturbations du meeting de l’ANC à Sotouboua

Jean-pierre Fabre en meeting

Selon des informations confirmées par les premiers responsables de l’Alliance nationale pour le Changement, le meeting que devrait animer le candidat Jean-Pierre Fabre a été perturbé ce mardi à  Sotouboua. Que s’est-il vraiment passé ?

Selon le site icilome, le meeting de l’ANC a pendant un moment par des « miliciens ». « Des individus se sont retrouvés sur les lieux du meeting avant même l’arrivée des militants et des responsables du parti orange. Il a fallu la détermination de la population et des militants pour les décourager et les faire quitter les lieux », informe notre confrère.

« Avant l’arrivée de la délégation de l’ANC, les miliciens ont envahi les lieux du meeting sans aucune autorisation. Mais très vite, la population de Sotoboua avec les militants de l’ANC les ont rapidement chassés des lieux. Ce qui a un moment donné, a failli dégénérer sous le regard impuissant de la Fosep. Les miliciens sous le regard menaçant de la population, ont dû fuir rapidement », ajoute icilome qui dit avoir ces informations d’un confrère basé à Sotoubou.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut