International › APA

Comptabilité des matières : la Côte d’Ivoire élabore un référentiel

A travers ce référentiel, le pays veut se doter d’un document pour recenser et suivre du point de vue comptable tous les biens meubles, immeubles et propriétés de l’Etat.Pour mettre en conformité son dispositif selon les directives du Conseil des ministres de l’Uemoa sur l’harmonisation de la gestion des finances publiques de ses pays membres, la Côte d’Ivoire a entrepris un certain nombre de réformes dont celle portant réglementation de la comptabilité des matières.  

Dans cet élan, la direction générale du Budget et des finances a décidé d’organiser du 25 au 28 octobre 2022 un séminaire de validation du plan d’action stratégique de la comptabilité des matières, à Grand-Bassam, à 40 Km au Sud-est d’Abidjan.

La cérémonie d’ouverture du séminaire était présidée par M. Yaya Diomandé, le directeur général adjoint, représentant le directeur général du Budget et des finances. Il avait à ses côtés le directeur du patrimoine de l’Etat, M. Ali Sissoko.

M. Yaya Diomandé a expliqué l’enjeu de l’activité, renseignant que la comptabilité des matières est une innovation majeure et un acte de modernisation des outils de gestion des finances publiques en Côte d’Ivoire.

« Sa mise en œuvre nécessite l’adoption d’un document stratégique consensuel entre les différents acteurs qui ont en charge la gestion des biens corporels et incorporels de l’Etat afin d’assurer à terme la situation patrimoniale de l’Etat », a fait savoir M. Yaya Diomandé.

Il a exhorté encouragé les agents dans leur service de gestion des biens de l’Etat à une attention soutenue et une grande assiduité au cours du séminaire afin de s’approprier ce projet de document stratégique afin d’y apporter les améliorations nécessaires en vue d’une mise en œuvre aisée.  

« Ce document qui déterminera à court, moyen et long terme la stratégie globale de mise en œuvre de la Comptabilité des matières en Côte d’Ivoire », un outil inscrit dans le Plan d’action stratégique de la direction générale du budget et des finances, a-t-il souligné.  

Le directeur du patrimoine de l’Etat a relevé que cette œuvre consensuelle requiert l’engagement de tous pour sa bonne exécution. Pour lui, « une telle activité ne se mène pas seulement à la direction du patrimoine de l’Etat, mais concerne l’Etat central, les collectivités et les établissements publics nationaux ».  

Le document sur la comptabilité des matières est fait avec le concours de nombreux ministères à travers un Comité mis en place qui a travaillé à élaborer un avant-projet. Ces assises devraient permettre de valider en élargissant les observations d’autres acteurs qui n’y ont pas participé en amont.

Le texte final « nous servira alors pour la mise en œuvre de la Comptabilité des matières. Nous attachons donc beaucoup de prix à ce que les uns et les autres s’y mettent pour que ce document soit le reflet de la mise en œuvre de la Comptabilité des matières en Côte d’Ivoire », a souhaité M. Ali Sisssoko.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 15.02.2022

A la découverte du marché des féticheurs

C'est un marché traditionnel situé  dans la ville de Lomé, la capitale du Togo dans le quartier d’Akodésséwa. Il fait à peu près la taille…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut