International › APA

Covid-19: baisse du chiffre d’affaires entre 25 et 50% pour près de la moitié des entreprises ivoiriennes (enquête)

L’impact de la Covid-19 sur l’outil économique en Côte d’Ivoire, a créé une baisse du chiffre d’affaires, entre 25 et 50%, des grandes entreprises et 31% des Petites et moyennes entreprises (PME), selon une enquête du Patronat ivoirien rendue publique jeudi.L’enquête a été réalisée auprès de 125 entreprises, en ligne et par téléphone du 12 au 29 mai 2020. Elle a touché 67% des acteurs du secteur des services, 17% du secteur industriel, 17% du secteur du commerce et 6% du secteur agricole, issues de 23 groupements ou associations professionnelles.  

Il ressort de l’enquête de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci, Patronat ivoirien), une baisse du chiffre d’affaires, entre 25 et 50%, pour 42% des grandes entreprises interrogées et 31% des PME. 

Plus de la moitié des entreprises révèlent qu’ elles ne survivraient pas au-delà de trois mois (entre un et trois mois) si la crise sanitaire perdure. Dix d’entre elles affirment que la crise a déjà  entraîné la fermeture de leurs entreprises. 

Quinze pour cent (15%) des PME indiquent que la crise sanitaire de la Covid-19 a déjà entraîné la fermeture de leurs entreprises. Au niveau organisationnel, les entreprises ont pris des dispositions pour assurer la continuité de leurs activités. 

Les méthodes de travail révèlent une réduction ou une suspension des activités pour un taux de 87%, la digitalisation des activités des entreprises enregistre un taux de 48%, tandis que l’arrêt des activités est de l’ordre de 24%, et le développement de nouvelles activités de 20%.

Soixante-dix pour cent (70%) des entreprises ayant des activités à l’export envisagent une reprise de leurs activités au deuxième semestre 2020, souligne l’enquête de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire.

Concernant les emplois, l’enquête révèle que près de la moitié (43%) des entreprises interrogées ont opté pour le travail à temps partiel, alors que 35% ont mis en congés payés leurs employés. Un quart (25%) des entreprises a mis en chômage technique leurs employés.

Il ressort par ailleurs que 11% des entreprises n’ont pris aucune mesures particulières.  Elles ont maintenu le même rythme de travail.  Près de un tiers des grandes entreprises sollicitent plus de 1 milliard Fcfa pour relancer leurs activités, et 44% des PME ont besoin de financement entre 20 et 100 millions Fcfa. 

Le Patronat ivoirien propose un plan d’urgence des activités post Covid-19. Il envisage d’étudier les préoccupations de chaque secteur d’activité pour apporter une riposte adéquate aux fins de redynamiser l’outil économique du pays. 


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut