International › APA

COVID-19 : Le secteur des exportations accuse des pertes estimées à plus de 2 milliards de dollars

Le Maroc a connu une baisse des exportations de 19,7% entre janvier et avril de cette année, ce qui représente une perte de de plus de 2 milliards de dollars (20 milliards de DH), selon les dernières statistiques du commerce extérieur publiées par l’office des changes.Fin avril, les exportations marocaines ont baissé de 47,2%, une perte sèche de 12 milliards de DH (1 dollar = 9,7 DH), tandis que les importations se sont contractées de 33%, soit -15 milliards de DH, fait savoir la même source.

Quant au déficit commercial, il a ainsi régressé de 1,3 milliard DH pour atteindre 66,25 milliards de DH, une variation de 1,9%  seulement, mais qui reste significative compte tenu des pertes générales des recettes de voyages, des envois de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et des investissements directs étrangers dans le Royaume.

À l’exception des ventes stables de phosphates, les principaux secteurs d’exportation du Maroc ont souffert de la baisse de la demande mondiale, de la rupture des chaînes d’approvisionnement et de la perturbation de plusieurs activités au Maroc, toutes conséquences de la pandémie mondiale du «Covid-19», souligne l’Office des Changes.

Les exportations marocaines d’automobiles ont ainsi baissé de 39% à fin avril, les textiles de 28%, l’aéronautique de 34% et les denrées alimentaires de 7%. Les pertes sectorielles varient entre 1,8 milliard DH et 11 milliards de DH.

 

Parallèlement, les importations du Royaume ont reculé de 12,6% au cours de la période des quatre premiers mois de l’année en cours, soit une baisse de 21,3 milliards de DH.

Cette baisse considérable des importations est due à la pause des investissements et de l’activité économique, ainsi qu’à une stagnation de la consommation.

Il est à signaler que le Maroc a enregistré de fortes pertes touristiques en raison de la pandémie. Entre le début de janvier à la fin d’avril, les recettes de voyages ont ainsi baissé de 13%, soit 3 milliards de DH, pour atteindre 20 milliards de DH sur les 4 premiers mois de 2020.

Pour leur part, les envois de fonds des MRE ont enregistré un recul global de 10% de janvier à fin avril et s’élèvent actuellement à 18,5 milliards de DH.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut