Société › Education

Education : Un bras de fer entre syndicats et gouvernement n’est pas à écarter

Yaovi Atsou-Atcha

Pour le moment, les syndicats du monde de l’enseignement privilégient la voie du dialogue, mais ils n’écartent pas la possibilité d’entrer en grève pour le payement de leurs primes d’incitations à la fonction d’enseignant. Des primes que l’Etat a promis  leur verser cette année, mais ce dernier informe n’être plus en mesure de tenir sa promesse en raison des difficulté budgétaires.

La rentrée scolaire 2010-2020 s’est bien déroulée cette année dans une entente mutuelle entre gouvernement et syndicats qui ont signé il y a quelques années un protocole d’accord censé régler tous les problèmes que connaît le secteur. Tout aurait été parfait (comme l’année dernière) sans cette affaire du versement des primes évaluées à 2 milliards CFA comme prévu dans l’accord signé il y a quelques mois.

 

Une situation que n’apprécie pas la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET). « Nous allons œuvrer en concertation avec toutes les autres fédérations syndicales et engager toutes les voies de recours prévues par le protocole d’accord afin que le gouvernement tienne parole », a déclaré Yaovi Atsou-Atcha, le porte-parole de la CSET lors d’une sortie hier soir.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut