› Politique

En aucun cas mobilise pour la marche qu’organise le FCTD demain

Les responsables de En Aucun cas

En prélude à la marche qu’organise le Front Citoyen Togo Debout demain mercredi, le mouvement En Aucun cas a tenu aujourd’hui une conférence de presse au cours duquel il a appelé la population togolaise à se joindre au mouvement de dénonciation du processus électoral tel que veut l’organiser la CENI.

« Si nous vous y avons convié, c’est essentiellement pour deux raisons.
La première, c’est pour passer par vos canaux pour appeler la population à se mobiliser massivement pour prendre part à la marche de nos partenaires du Front Citoyen Togo Debout qui aura lieu ce mercredi 27 novembre 2019 à partir de 10H suivant les itinéraires ci-après :

1- Rond-Point GAKPOTO – Boulevard MALFAKASSA – AGIP – Église des Assemblées de Dieu de Dzifa-kpota.
2- Station Adakpamé – Église Catholique Adakpamé – NETADI – Église des Assemblées de Dieu de Dzifa-Kpota.
En effet, cette décision de soutenir l’initiative du Front Citoyen Togo Debout a été motivée par notre rejet total du processus électoral en cours qui, comme les précédents ne conduiront qu’à la violence, à des assassinats, à des morts, à des disparitions, à des blessés et mutilés, par notre désapprobation de la gouvernance catastrophique de Faure GNASSINGBE, par sa propension à vendre tout nos biens et même notre vie privée à des étrangers et particuliers et plus particulièrement par notre désir d’exprimer ouvertement et pour la première fois notre opposition ferme à sa pernicieuse volonté de briguer un 4ème mandat.

En second lieu, le Mouvement En Aucun Cas tient à répondre au ministre Yark DAMEHANE, qui comme à son habitude cherche encore un moyen d’opposer les forces armées et de sécurité au peuple et d’arrêter les militants et responsables des partis politiques d’opposition et des organisations de la société civile acquise au changement.
Mais nous tenons à l’assurer et à assurer les membres du gouvernement corrompu auquel il appartient, qu’au grand jamais, il n’y aura d’insurrection armée dans ce pays. Le départ de Faure GNASSINGBE c’est par des moyens pacifiques et non-violents et, surtout de façon civilisée que nous l’aurons.
Jamais nous ne ferons usages de violence ni d’armes dans notre quête pour la liberté et le changement. Des armes, nous n’en prendront jamais. Et, nous nous liguerons contre tous ceux qui les prendront pour quelque motif que ce soit.
Nous sommes des militants pacifistes et non-violents. Pas des rebelles ni des terroristes. Seuls les lâches, les ignares et les écervelés, incapables de convaincre avec des arguments prennent des armes pour imposer par la force ce qu’il ne peuvent imposer par la bouche.
Nous autres sommes tellement civilisés et rationnels que jamais nous n’accepterons nous mettre à un niveau aussi bas. Depuis toujours, le gouvernement lui-même essaie de nous pousser, par leurs agissements à descendre sur ce terrain. En témoigne les déclarations irresponsables et criminelles de Christian TRIMUA. Mais jamais et au grand jamais nous ne tenterons d’insurrection armée au Togo. La violence c’est pour les lâches et les faibles », a écrit le mouvement En Aucun cas dans la déclaration liminaire ayant sanctionné sa conférence de presse.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut