International › APA

Foot sénégalais : Djibril Wade élu président de la Ligue pro

Mouhamed Djibril Wade, dirigeant de club, a été élu mercredi à l’unanimité nouveau président de la Ligue sénégalaise de Football professionnel (LSFP) pour un mandat de quatre ans.Le président de Niarry-Tally Grand-Dakar Biscuiterie (NGB), club de l’élite reléguée cette année en Ligue 2, succède au président Saer Seck. Ce dernier avait décidé de ne pas se représenter au terme de ses deux mandats de quatre ans chacun. Seul candidat à sa succession, Mouhamed Djibril Wade a récolté les 29 voix des suffrages exprimés.

Il devient du coup le troisième président de la LSFP créée en 2009 et d’abord dirigée par Louis Lamotte, président du club ASSUR (National 1) et instigateur du « consensus » voulu autour de la candidature pour un quatrième mandat du président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Augustin Senghor.

Toujours en campagne, ce dernier a eu le temps de présider l’Assemblée Générale élective de la LSFP en compagnie du président sortant Saer Seck, sous la supervision du président de la Commission électorale Me Seydou Diagne. Le nouveau président de la Ligue pro devient par ailleurs le premier vice-président de la FSF.

Babacar Ndiaye, président de Teungueth FC, champion de Ligue 1 en titre, avait déclaré sa candidature à la présidence de cette instance avant de se retirer de la course au profit de Mouhamed Djibril Wade. Le jeune dirigeant explique dans un communiqué avoir pris cette décision « à la suite de plusieurs médiations » et « dans un souci de rassemblement (et) de rapprochement ».

M. Ndiaye s’est dit « soucieux de préserver les intérêts supérieurs du football sénégalais » et a souhaité que son geste soit compris « comme une volonté d’orienter le football vers le développement ».

De son côté, Mouhamed Djibril Wade avait déjà décliné dans son programme cinq axes prioritaires s’il arrive à la tête de la LSFP, une entité qui semble n’être professionnelle que de nom en raison des carences économiques des clubs et donc du championnat.

Ainsi d’après le site sportif Wiwsport, ces points portent sur une nouvelle gouvernance, le développement et la gestion des compétitions, la gestion financière et commerciale, le développement de la stratégie de marque et de communication et les partenariats institutionnels ainsi que les relations extérieures.

A la suite de la LSFP, la Fédération sénégalaise de football (FSF) tiendra son Assemblée Générale élective le 7 août prochain. Deux candidats sont en lice dont le sortant Augustin Senghor, premier vice-président de la Confédération africaine de football (CAF), qui postule pour un quatrième mandat malgré les critiques.

Son unique adversaire Mady Touré, président de Génération Foot qui a formé des internationaux comme Sadio Mané, a refusé de rejoindre le camp du « consensus », décidant de maintenir sa candidature à l’opposé de Saer Seck et Mbaye Diouf Dia.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut