International › APA

Ghana : le ministre des Finances démis de ses fonctions

Charles Adu Boahen est visé par des accusations de corruption dans un documentaire sur l’exploitation illégale d’or.Le documentaire « Galamsey Economy » du célèbre journaliste d’investigation ghanéen, Anas Aremeyaw Anas, tient sa première victime. L’un des principaux mis en cause, le ministre des Finances, Charles Adu Boahen, a été limogé ce lundi par le président Nana Akufo-Addo qui a également annoncé l’ouverture d’une enquête.

Dans des extraits de cette production qui ont déjà fuité mais dont la diffusion est prévue ce lundi, on voit Charles Adu Boahen réclamer près de 200.000 dollars à des investisseurs pour les remettre au vice-président.

Peu avant l’annonce du limogeage, le vice-président ghanéen a indiqué avoir vu l’extrait dans lequel M. Adu Boahen essaie de « collecter de l’argent auprès de supposés investisseurs » en son nom, ajoutant ne pas être au courant de cette rencontre.

« Je tiens à préciser que si ce que (M. Boahen) est censé avoir dit est fidèlement enregistré dans la vidéo, sa position en tant que secrétaire d’État est intenable. Il devrait être renvoyé et faire l’objet d’une enquête », a écrit Mahamudu Bawumia sur Facebook.

« Mon atout le plus précieux dans la vie est mon intégrité et je ne permettrai à personne d’utiliser mon nom pour se livrer à de la corruption », a-t-il ajouté.

Au Ghana, les « Galamsey » désignent des mineurs d’or illégaux qui revendent leurs butins à des intermédiaires qui se tournent ensuite vers l’exportation.

Cette affaire intervient au moment où le Ghana cherche à obtenir un crédit de 3 milliards de dollars pour faire face à l’inflation record de 40 % et à l’effondrement de sa monnaie, le Cedi, des difficultés économiques aggravées depuis l’invasion russe en Ukraine.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 15.02.2022

A la découverte du marché des féticheurs

C'est un marché traditionnel situé  dans la ville de Lomé, la capitale du Togo dans le quartier d’Akodésséwa. Il fait à peu près la taille…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut