International › APA

La DG du FMI annonce 500 milliards FCFA à la Côte d’Ivoire

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva a annoncé, dimanche à Paris, la mise à disposition de ressources additionnelles d’environ un milliard de dollars US (environ 500 milliards FCFA) à la Côte d’Ivoire.

Ces ressources additionnelles devraient permettre de contribuer à la relance économique et à la création d’emplois et de nouvelles opportunités en Côte d’Ivoire.

Mme Georgieva a fait cette annonce lors d’un entretien avec le président Alassane Ouattara qui est arrivé à Paris pour prendre part au Sommet sur le financement des économies africaines, prévu mardi.

L’entretien avec la directrice générale du FMI, Mme Kristalina Georgieva, a été l’occasion de passer en revue la coopération entre la Côte d’Ivoire et le Fonds monétaire international, rapporte la présidence ivoirienne dans une note d’information.

« Elle a, en outre, annoncé la mise à disposition de ressources additionnelles d’environ un milliard de dollars US à la Côte d’Ivoire afin de contribuer à la relance économique et à la création d’emplois et de nouvelles opportunités », explique cette note.

La patronne du FMI a salué « l’excellent travail accompli par le gouvernement ivoirien dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, et a réitéré l’engagement de son institution à soutenir la Côte d’Ivoire dans sa relance économique ».

Par ailleurs, le président Alassane Ouattara a eu des échanges avec le directeur général des opérations de la Banque mondiale, M. Axel Van Trotsenburg. Ces échanges ont permis de faire le point des programmes de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire.

A ce propos, M.  Trotsenburg a salué l’excellente coopération entre son institution et la Côte d’Ivoire, et a réitéré la détermination de la Banque mondiale à accroître ses financements en faveur de notre pays.  Il a, en outre, souhaité un engagement plus fort de la communauté internationale en faveur du continent africain.

M. Axel Van Trotsenburg a également évoqué les négociations au niveau de l’Association internationale de développement (IDA), une institution de la Banque mondiale qui vise à réduire la pauvreté en accordant des prêts et des dons destinés à des programmes de nature à stimuler la croissance économique, à réduire les inégalités et à améliorer la vie des plus démunis.

 Il a souhaité l’augmentation des financements de cette institution en faveurs des pays africains. Pour terminer, le directeur général des opérations de la Banque mondiale a réaffirmé la disponibilité de son institution à continuer de soutenir la Côte d’Ivoire dans son développement.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut