Politique › Institutionnel

La Fédération Togolaise de l’Immobilier (FTI) et la FNAIM signent un accord historique à Paris : le Togo devient le 1er pays africain à entrer dans le viseur du plus puissant syndicat européen de l’immobilier en vue de la production de logements sociaux

L'assemblée lors de la signature

La Fédération Togolaise de l’Immobilier (FTI) a signé, mardi 08 septembre 2020, une convention de partenariat avec la FNAIM, le plus puissant syndicat immobilier d’Europe vieux de 70 ans, avec plus de 100.000 employés et le WPBC (World Property Business Club) son organe de développement à l’international.

La signature a eu lieu au siège de la FNAIM, avenue de Villiers dans le 17ᵉ arrondissement de Paris, en présence du Président de la FNAIM du Grand Paris, Monsieur Michel Platero, du Président du WPBC Monsieur André Perrissel, des membres du conseil d’administration de la FNAIM, du Président de la FTI, Dr Alexandre de SOUZA, accompagné de la Présidente de la commission Développement de l’habitat Madame Marie-Josée DJONDO et surtout marquée par la présence officielle du Togo en la personne de Monsieur Edem Amoudokpo, conseiller économique de l’ambassade du Togo représentant Son Excellence M. Calixte Batossie MADJOULBA, Ambassadeur de la République du Togo en France.

 

Alexandre DE SOUZA, Président de la FTI

Ce protocole est historique, dans la mesure où le Togo est le premier pays d’Afrique à l’avoir signé avec la FNAIM et sera de ce point de vue la porte d’entrée vers toute l’Afrique.

Après les discours de circonstances de toutes les parties prenantes, y compris du représentant de l’ambassadeur, qui a salué les mérites de cet accord et invité les opérateurs à investir massivement au Togo, Monsieur Alexandre de SOUZA et André Perrissel ont paraphé les documents de l’accord sous les applaudissements du public. Il y a eu ensuite des échanges de cadeaux, suivi d’un cocktail au siège de la FNAIM et d’un déjeuner amical.

Dans l’après-midi, une émission radiophonique a été enregistrée afin de faire écho à ce protocole, qui apportera de la fraîcheur et du dynamisme à l’immobilier togolais car, en plus de faciliter les échanges d’informations et de collaborations pour générer des opportunités commerciales, promouvoir des missions commerciales dans chacun des deux pays, il est surtout perçu comme un outil d’impulsion de l’axe n°3 du Plan National de Développement lancé par le Président de la République Togolaise en 2019.

Rappelons que la FTI, dont l’un des objectifs est d’aider les togolais à mieux se loger, ambitionne de devenir à court et moyen terme le premier bailleur social du Togo et son Président, Dr Alexandre de SOUZA, ne ménage aucun effort pour promouvoir le PND à l’étranger et ainsi contribuer à l’atteinte de l’objectif gouvernemental des 20.000 logements sociaux d’ici 2025.

Il faut dire qu’à l’international, les signaux sont au vert en ce qui concerne la cote du premier pays réformateur d’Afrique (selon le rapport Doing Business 2019), car le pays connaît une croissance dynamique, portée par la consommation et l’investissement (domestique et étranger) privés.

Mais, soulignons-le, il reste encore des efforts à faire afin de créer un environnement légal et favorable à l’investissement immobilier à travers la réglementation et la professionnalisation des métiers d’agents et de promoteurs immobiliers au Togo, la défense des droits des locataires et la protection des intérêts des investisseurs.

A ce propos, un projet de décret portant réglementation des baux d’habitation et à usage professionnel, ainsi qu’un avant-projet de loi portant réglementation du métier d’agent immobilier au Togo a été validé à l’unanimité le 17 juin dernier au CASEF et transmis au Secrétariat Général du Gouvernement. Les agents immobiliers retiennent leur souffle et attendent avec impatience cette future loi. Le développement de l’immobilier est une question de priorité pour notre pays.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut