International › APA

« La France est disposée à avancer avec le Burkina » (Secrétaire d’État)

La secrétaire d’État chargée de la Francophonie Chrysoula Zachararopoulou a échangé dans la matinée avec Ibrahim Traoré, président de la Transition du Burkina Faso.En fin de séjour à Ouagadougou, la Secrétaire d’Etat française vient porter « un message clair » celui de « la constance de la France » à côté du peuple Burkinabè, confronté aux exactions des groupes jihadistes.

« Le drame qui frappe le Burkina, touche la France. C’est le même peuple qui est frappé. C’est la même dignité qui est bafouée », s’est-elle indignée. Avant de préciser que la France respecte les options du pays en matière de coopération. « Personne ne peut dicter son choix au Burkina », a déclaré Chrysoula Zachararopoulou, au moment où le gouvernement de la transition s’est rapproché de la Russie.

Toutefois, « la France est en mesure de faire moins ou faire plus [pour le Burkina]. Mais elle est aussi capable de faire différemment (…). La France n’impose rien, elle est disponible pour créer un avenir ensemble », a insisté Chrysoula Zachararopoulou.

En novembre 2022, le Premier ministre, Me Apollinaire Kyelem de Tembela avait reproché à la France un manque de franchise dans son engagement contre les groupes armés non étatiques, contrairement à la crise Ukrainienne où elle s’investit plus.

La secrétaire d’Etat a tenté d’éteindre la polémique. « Il n’y a pas deux poids de mesure, la France est présente en Ukraine et ici (…) c’est un engagement fort que nous avons (….) Nous sommes à vos côtés », a-t-elle répondu.

« Nous avons entendu le message des autorités »

Elle a souligné le souhait de Paris de toujours coopérer avec le pays des Hommes intègres « dans le respect et l’humilité » et à rester engagée sur « tous les plans aux degrés et dans les formes que souhaiteraient les autorités burkinabè ». « Nous sommes convenus avec le président Ibrahim Traoré d’avancer ensemble. La France est disposée à avancer avec le Burkina », a expliqué Mme Zacharopoulou.

La visite de la Secrétaire d’Etat française intervient en plein brouille diplomatique entre les deux pays. Fin décembre 2022, les autorités de la transition ont décidé de renvoyer l’ambassadeur français à Ouagadougou, Luc Hallade.

« Nous avons entendu le message des autorités, ils ont demandé de nouveaux visages (…). Nous nous sommes convenus de traiter ce sujet à bonne entente et dans les formes diplomatiques », a soutenu Zacharopoulou.

Depuis fin septembre 2022, à la faveur de l’avènement du capitaine Ibrahim Traoré au pouvoir, les manifestations se sont multipliées au Burkina, exigeant le départ des troupes françaises de Ouagadougou et réclamant, à cor et à cri, la Russie.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 15.02.2022

A la découverte du marché des féticheurs

C'est un marché traditionnel situé  dans la ville de Lomé, la capitale du Togo dans le quartier d’Akodésséwa. Il fait à peu près la taille…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut