International › APA

La passe d’armes entre Sonko et Mansour Faye alimente la presse sénégalaise

Les journaux sénégalais, parvenus samedi à APA, traitent essentiellement de la bataille de l’opinion à laquelle se livrent les deux personnages politiques.« Les coups pleuvent », rapporte EnQuête, dans le match mettant aux prises le ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale au député de l’opposition. En effet, informe ce journal, le beau-frère du président Macky Sall a tenu, hier vendredi, une conférence de presse au cours de laquelle, il a dit « attendre le signal de (Sonko) pour rendre public l’élément sonore » confirmant la tenue d’une audience qu’il aurait accordée au leader des Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef).

Mansour Faye affirme, dans Tribune, détenir « un enregistrement qui (le) conforte ». Dans Le Quotidien, il indique avoir « bien reçu Ousmane Sonko à la demande de ce dernier (quand) il était encore le Délégué Général à la protection sociale et à la solidarité nationale ».

Pour sa part, L’AS explique cette controverse en ces termes : « Le beau-frère du chef de l’Etat déclare avoir reçu en audience, en 2014, l’Inspecteur des Impôts et Domaines radié de la Fonction publique, Ousmane Sonko. (Ce dernier serait) venu solliciter son intervention auprès du (président de la République) sur une affaire dont il ne révélera pas maintenant les contours ».

A en croire Vox Populi, « le camp » de Mansour Faye « pousse des pions » en révélant que l’actuel Directeur Général de l’Agence de Développement Municipal (ADM), « Cheikh Issa Sall, (est) le témoin » de cette supposée rencontre.

Sous le titre « Mansour Faye-Ousmane Sonko, le crime audio », L’Observateur signale que les protagonistes « se mènent une bataille sans merci par presse interposée. Une guerre politique sur fond de délation qui entache l’image déjà pâle de l’homme politique sénégalais ».

C’est pourquoi l’enseignant-chercheur, Pape Fara Diallo, soutient dans les colonnes de ce journal : « C’est un débat de basse facture. Et ce n’est pas digne d’une République qui se respecte. Malheureusement, aujourd’hui, tout tourne autour de démentis alors que les vrais problèmes demeurent ».

En tout cas, WalfQuotidien note qu’en politique « tous les coups sont permis ». Partant de là, le maire de Saint-Louis (nord) a brandi, dans ce journal, « la menace de publier l’élément sonore » et sur le réseau social Facebook, Sonko lui a sèchement répondu : « Si on m’avait traité de menteur tout en me mettant au défi, j’aurais immédiatement sorti toutes les preuves contraires au lieu de pitoyables supplications ».

De son côté, Le Soleil se fait l’écho de la volte-face de Mansour Faye « suite au tollé qu’avait suscité sa déclaration selon laquelle il n’allait pas répondre à une convocation de l’Ofnac (Office national de la lutte contre la fraude et la corruption) ». Désormais, fait savoir le quotidien national, « il a estimé que si la loi permet à (cet organe de contrôle) de le convoquer, il est disposé à aller répondre ».

En sports, Record renseigne que « (Sadio) Mané, Clément (Diop) et Ousseynou Bâ (sont) forfaits » pour les matchs amicaux du Sénégal contre le Maroc (9 octobre) et la Mauritanie (13 octobre). Le journal spécialisé annonce que l’attaquant de Liverpool (Angleterre) est « testé positif à la Covid-19 », le gardien de but « bloqué par son club » et le défenseur de l’Olympiakos (Grèce) « blessé ».

Stades, quant à lui, cite la star des Lions du Sénégal qui, sur son compte Instagram, a tenu à rassurer ses nombreux fans : « Tout va bien. Je reviendrai plus fort. Ensemble, nous sortirons de cette épreuve ». Selon Libération, dont la source est le club de la Mersey, Sadio Mané présente « des symptômes mineurs du virus ».


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut