International › APA

La RD Congo bientôt membre de la CAE

La République démocratique du Congo (RDC) a reçu le feu vert du Conseil des ministres pour rejoindre la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE).Le Conseil des ministres de la Communauté, présidé par le secrétaire du Cabinet kenyan chargé des affaires de la CAE et du développement régional, Adan Mohamed, a pris cette décision lors de sa 44ème réunion extraordinaire tenue le 22 novembre 2021 à Arusha, en Tanzanie ont rapporté mercredi les médias locaux.

« Le Sommet des chefs d’Etat de la CAE, lors de sa 21ème réunion ordinaire tenue le 27 février 2021, a demandé au Conseil des ministres de la CAE d’entreprendre rapidement un exercice de vérification conformément aux critères de la CAE pour l’admission des Etats étrangers », indique la déclaration du Conseil des ministres.

Une équipe de vérification de la CAE a entrepris l’exercice de vérification dans la capitale de la RDC, Kinshasa, du 26 juin au 5 juillet 2021, dans le but d’établir le niveau de conformité du pays conformément à l’article 3 (2) du Traité pour la création de la CAE.

« La RDC partage des frontières avec cinq des Etats partenaires de la CAE, à savoir la Tanzanie, le Burundi, le Rwanda, l’Ouganda et le Soudan du Sud », indique le rapport soumis par le Conseil des ministres.

La Communauté d’Afrique de l’Est (en anglais East African Community, EAC) mise sur pied en 2000 est une organisation internationale de six pays de l’Afrique de l’est comprenant le Burundi, le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, le Soudan du Sud et la Tanzanie. Elle une précurseur potentiel de l’établissement d’une Fédération d’Afrique de l’Est vers un État fédéral de ses six membres en un seul pays.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut