› Economie

L’Assemblé nationale togolaise adopte la loi de finances gestion 2020

Sani Yaya, ministre de l'Economie et des Finances

En session ordinaire jusqu’à très tard dans la nuit  d’hier mercredi, les députés togolais ont adopté la loi de finances gestion 2020 et  la seconde loi de finances rectificative, gestion 2019.

La loi de finances, gestion 2020 s’équilibre en ressources et en charges à 1.466,2 milliards de FCFA. Elle  a été votée après la validation du second collectif  2019 d’un montant de  1.430,1 milliards de francs CFA. Les recettes fiscales connaissent une hausse de 1,3% en passant de 669,5 milliards de FCFA en 2019 à 678,4 milliards de FCFA en 2020 et les recettes non fiscales progressent de 8,0%, pour s’établir à 75,0 milliards de FCFA contre 69,4 milliards de FCFA en 2019.

Les recettes budgétaires enregistrent une augmentation de 27,8 milliards de FCFA pour atteindre 892,0 milliards de FCFA contre 864,2 milliards de FCFA prévus dans le budget 2019. Les dépenses budgétaires, pour leur part, enregistrent une hausse de 23,3 milliards de FCFA pour ressortir à 959,1 milliards de FCFA comparativement au montant de 935,8 milliards de FCFA prévu en 2019.

La session d’hier a également permis d’adopter la seconde loi de finances rectificative, gestion 2019. Selon le ministre de l’Economie et des finances, Sani Yaya,  qui a participé aux travaux, cette loi de finances rectificative « constate simplement l’encaissement des ressources d’environ 48,3 milliards CFA à l’issue de la cession des actions détenues par l’Etat dans le Groupe TOGOCOM ».


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut