International › APA

Le déconfinement progressif au menu des quotidiens marocains

Le déconfinement progressif, la réouverture des frontières et la relance économique sont les principaux sujets traités par la presse marocaine.+La Vie Eco+ estime que l’évolution de la situation épidémiologique n’est pas prévisible, même si durant plusieurs jours de suite une tendance baissière est observée.

Il suffit d’un léger relâchement de quelques individus irresponsables pour que l’on recommence à voir des bilans inquiétants de 80, 100, voire 150 cas par jour, explique la publication, notant qu’un déconfinement trop rapide pourrait facilement produire une nouvelle vague qui pourrait déboucher sur une situation chaotique.

«La voie la plus prudente pour revenir de manière durable à la vie normale et de permettre un redémarrage irréversible de l’économie est la progressivité. C’est une des lois fondamentales de la nature. Patience!», conclut-il.

Pour la +Nouvelle Tribune+, le Maroc a besoin de se réinsérer, aussitôt que possible, dans le vaste champ des échanges mondiaux, qu’ils soient économiques, commerciaux, financiers, mais aussi humains. Faire l’impasse, par exemple, sur la saison touristique, alimentée par des pays traditionnellement émetteurs, serait fortement préjudiciable même s’il est vrai que l’on n’atteindra pas le même volume d’arrivées et de séjours que celui enregistré en 2019, poursuit la publication.

Voilà pourquoi, parmi les mesures fortement attendues, celle de la réouverture des frontières se présente comme l’une parmi les plus urgentes, estime-t-il, soulignant que les pouvoirs publics devraient sans doute prendre le temps d’une annonce qui ne prendrait pas effet immédiatement.

+Challenge+ écrit que le Maroc s’en sort bien face au Coronavirus et ce, de manière unanimement reconnue, faisant savoir que le pays est passé d’une capacité de 500 lits de réanimation, à 3000.

Sur le plan économique, le soutien aux entreprises et aux familles a été et est toujours massif, rappelle le journal, notant que l’industrie a fourni des masques et respirateurs et que même les médecins militaires et ceux du privé ont été mobilisés pour combattre le Coronavirus.

La première manche est donc gagnée, reste celle du déconfinement progressif et enfin la plus compliquée, celle de la relance économique pour éviter un marasme social, fait-il observer.

+Le Matin+ rapporte que le montant global collecté par le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus a atteint 33 milliards de dirhams (1 euro = 10,7 DH) à fin mai, indique la Trésorerie générale du Royaume (TGR).

Créé suite aux hautes instructions du Roi Mohammed VI, le Fonds est destiné à prendre en charge les dépenses de mise à niveau du dispositif médical, à soutenir l’économie nationale pour faire face aux chocs induits par cette pandémie et préserver les emplois et à atténuer les répercussions sociales de la pandémie.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut