Politique › Institutionnel

Le FMI appelle l’Assemblée nationale togolaise à garantir une saine gestion des finances publiques

Les parlementaires togolais

Le représentant du FMI au Togo, Sampawendé Jules Tapsoba, a été reçu lundi  6 mai dernier, par la présidente de l’Assemblée nationale, Chantal Yawa Tsègan.

L’occasion pour eux d’évoquer l’état de la coopération et, notamment, le programme de facilité élargi (FEC) dont bénéficie le pays de Faure Gnassingbé.

La FEC intervient en matière de rétablissement de la stabilité macroéconomie et de  l’assainissement des finances publiques.  L’objectif est de permettre au Togo de réduire sa dette.

Pour Sampawendé Jules Tapsoba, « Il faut que les réformes engagées soient durables et acceptées de tous et bénéficier à la population », a-t-il indiqué.

Jules Tapsoba estime que, le parlement est au cœur du pouvoir dans les démocraties africaines. Par conséquent,  il a un rôle déterminant à jouer dans le contrôle de l’action gouvernementale. Et particulièrement dans les gestions des finances publiques.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut