› Société

Le Togo lance son 5è recensement général de la population et de l’habitat

Le Togo lance son 5è recensement général de la population et de l’habitat

Le Gouvernement et l’UNFPA, Chef de file des Partenaires Techniques et Financiers, ont signé,  mardi 15 décembre 2020, le document de projet du 5ème recensement général de la population et de l’habitat (RGPH5).

Après le 4ème RGPH4 en 2010, le Togo s’est engagé à réaliser le 5è en 2021 avec la spécificité de l’utilisation des technologies d’information et de Communication (TIC). Ce recensement se réalise dans un contexte marqué par la mise en œuvre des agendas nationaux et internationaux notamment le plan national de développement (PND), l’agenda 2063 de l’Union Africaine et les objectifs du développement durable (ODD).

Ainsi, le RGPH-5 permettra d’une part de disposer des indicateurs nécessaires au suivi et à l’évaluation des agendas nationaux et d’autre part de connaitre la situation sociale de la population, y compris celle des populations vulnérables, notamment les personnes vivant avec un handicap, les orphelins, les enfants, les personnes âgées et les femmes à des niveaux géographiquement désagrégés.

Les caractéristiques de l’habitat et du cadre de vie de la population et les différents mouvements de la population seront également appréciés.

Les informations essentielles suivantes seront issues du recensement. Il s’agit :

  • d’une série de résultats détaillés et désagrégés de l’effectif et des caractéristiques de la population et de l’habitat ;
  • des cartes des communes, des cantons et croquis des grandes agglomérations ;
  • d’un système d’information géographique prenant en compte le fichier village et des lieux habités et intégrant les infrastructures socio collectives de base pouvant servir d’outils d’aide à la décision dans le processus de décentralisation et de l’aménagement du territoire ;
  • d’un Atlas démographique ;
  • des résultats d’analyses thématiques et des données communautaires.

Le coût du projet est estimé à près de 8,7 milliards FCFA, dont le pays a pu mobiliser 40%, apprend-on. A cet effet, Lomé fait un appel du pied à ses partenaires (dont l’UNFPA, en tête), pour combler les 60% restants, soit 5,17 milliards FCFA. Ce recensement devrait durer 3 ans.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut