International › APA

L’Etat ivoirien veut collecter 22.000 poches de sang/mois

A terme, la Côte d’Ivoire vise 250.000 poches de sang par an pour couvrir ses besoins en produits sanguins.Le gouvernement ivoirien s’engage à compenser le manque de sang dans ses structures sanitaires. Ainsi, il envisage de collecter 22.000 poches par mois.

Pour ce faire, l’Etat a octroyé en février 2022 un financement supplémentaire de cinq milliards FCfa au Centre national de transfusion sanguine (CNTS) pour satisfaire les besoins en produits sanguins dans le pays.

Le directeur général du CNTS, Dr Seidou Konaté, a dévoilé, mercredi 2 août 2022, à la presse, le plan d’action mis en place pour l’augmentation des prélèvements de sang pour atteindre l’objectif de 250.000 poches.

Il a indiqué que 2,5 milliards Fcfa sont destinés au fonctionnement du CNTS et 2,5 milliards Fcfa pour l’achat de matériels d’équipements. Cela a permis de réhabiliter un certain nombre de CNTS.

Selon le directeur général du CNTS, il y a des laboratoires qui vont voir le jour dont un à Bouaké (centre) et un autre à Korhogo (nord). Il a assuré que « certainement dans ce mois d’août ces laboratoires vont ouvrir ».

« Ces structures qui sont des antennes, vont devenir des plateaux techniques, donc des CTS (Centres de transfusion sanguine) et nous allons monter à six centres déjà à mi-parcours », a fait savoir Dr Seidou Konaté.

« On pense que d’ici fin août 2022, ces laboratoires seront fonctionnels. (Car) l’objectif est de créer 10 plateaux techniques d’ici à 2025 », a-t-il ajouté, soulignant que l’une des difficultés est la conservation du sang qui est de 42 jours, après quoi il faut détruire la poche.

Faisant le point de la collecte des produits sanguins, il a exposé qu’« on était à 13.000 poches par mois, mais aujourd’hui nous sommes à 20.000 poches », mais en dépit de cet effort important, le pays reste toujours déficitaire.

« Quand nous étions à 13.000 poches par mois, nous couvrions à peu près 60 à 64% des besoins et aujourd’hui avec 20.000 poches nous couvrons 80% des besoins », a précisé Dr Konaté.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 15.02.2022

A la découverte du marché des féticheurs

C'est un marché traditionnel situé  dans la ville de Lomé, la capitale du Togo dans le quartier d’Akodésséwa. Il fait à peu près la taille…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut