Politique › Partis politiques

L’opposant JP. Fabre promet de combattre la loi liberticide fixant les conditions des manifestations pacifiques

JP. Fabre

La nouvelle loi fixant les conditions d’exercice de la liberté de réunion et des manifestations pacifiques publiques ne cesse de divise la classe politique togolaise.

Les voix s’élèvent toujours contre cette loi. Jean-Pierre Fabre, président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) a vivement contesté cette nouvelle loi dite Boukpessi.

L’ex-chef de file de l’opposition ne compte pas laisser prospérer cette loi liberticide adoptée le 07 août dernier. L’opposant au régime de Faure Gnassingbé annonce des réactions dans les tous prochains jours.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut