› Politique

L’UE ravie de la vitesse du processus de décentralisation au Togo

Mme Barreira

Le processus de décentralisation amorcé en juin 2019 par des élections locales se poursuit avec l’installation des maires élus et les cérémonies de passation de service. C’est ce moment précis qu’a choisi la Cheffe de la délégation de l’Union européenne au Togo pour se prononcer sur la nécessité de la gouvernance décentralisée et des libertés locales.

Mme Barreira

Cristina Martins Barreira qui participait à une cérémonie de remise solennelle d’un lot de matériels destiné à la commune de Vogan, a félicité le Togo pour la vitesse de la mise en œuvre de la décentralisation.

« Nous sommes tous ravis de la vitesse que ça a pris, une fois que ça a commencé. Nous sommes là pour faire un accompagnement effectif du processus pas  seulement du point de vue politique…Vue la façon dont cette décentralisation se met en œuvre », a déclaré la patronne de la Délégation de l’UE au Togo.

Il faut dire que le Togo n’avait plus organisé des élections locales depuis 1987. Les locales organisées le 30 juin dernier ont ainsi mis fin à 32 longue années de gestion centralisée de la cité. Une situation qu’avait plusieurs fois déploré l’Union européenne, quelques années plus tôt.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut