Politique › Judiciaire

Mort des présumés braqueurs : En Aucun Cas profondément indigné demande que lumière et justice soient faites

braqueurs tués

Depuis quelques jours, une affaire de « braqueurs tués » défraie la chronique. Le Mouvement « En Aucun Cas » se prononce également sur l’affaire des présumés braqueurs abattus dans la nuit du 27 juillet dernier par la Police.

Se basant sur les « révélations des proches et des membres de la famille » des deux présumés malfrats, les responsables du Mouvement « En Aucun Cas », dans un communiqué rendu public, soutiennent que « ces jeunes n’étaient visiblement pas des braqueurs ou, s’ils l’étaient (ce qui est à prendre avec des pincettes) n’étaient pas en pleine opération quand ils furent froidement abattus par les éléments de la GIPN ».

« Il ne s’agit ni plus ni moins que d’un lâche et odieux assassinat », lit-on dans le communiqué. Le Mouvement « En Aucun Cas », profondément indigné et révolté par cette situation, demande instamment que lumière et justice soient faites sur cette affaire.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut