International › APA

Ouverture à Abidjan de la 41e Journée mondiale du tourisme

La Côte d’Ivoire, pays hôte de la 41e Journée mondiale du tourisme (JMT), a ouvert ouvert lundi à Abidjan les festivités, en présence d’un parterre de personnalités dont Didier Drogba, ambassadeur de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).

La cérémonie a eu lieu sous la férule du secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), Zurab Pololikashvili. Elle a rassemblé 128 pays avec en présentiel 1.500 participants et 3.500 en distanciel.  

M. Zurab qui a salué la riche culture africaine, a laissé entendre que ce grand potentiel du continent n’est pas véritablement présenté à l’extérieur, assurant que son organisation s’atélera à promouvoir sa diversité culturelle sur de nouveaux marchés.

Le ministre ivoirien du Tourisme et des loisirs, Siandou Fofana,  s’est félicité qu’en 24 heures, la Côte d’Ivoire est le centre d’intérêt du tourisme mondial. Chaque année, le 27 septembre, la JMT est célébrée dans un Etat membre selon le principe de la rotation géographique par continent. 

L’opportunité est ainsi donnée au continent africain d’abriter cet événement d’envergure internationale cette année. Le thème retenu pour cette commémoration de la Journée mondiale du tourisme est « Le tourisme pour une croissance inclusive ». 

Elle intervient dans un contexte mondial en proie à la pandémie à coronavirus. Le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, qui a ouvert les festivités, s’est réjoui que ce soit la première JMT post Covid-19 et la Côte d’Ivoire est si fière d’en abriter l’événement.

Le Premier ministre ivoirien a fait observer qu’un poste sur quatre, dans le monde, créé sur la période 2014-2019, était dans le secteur du tourisme, qui permet d’ailleurs une inclusion sur le marché du travail avec des personnes sans qualifications. 

Selon un rapport de la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (Cnuced), sorti au début de l’été, le coût global pour l’économe mondiale de l’effondrement de l’industrie du tourisme pourrait avoisiner d’ici 2021 les 4.000 milliards de dollars.

Les données du Conseil mondial du voyage et du tourisme indiquent que la chute du nombre de voyageurs internationaux a atteint 75% en 2020, provoquant la suppression de 62 millions d’emplois. 

M. Siandou Fofana, membre du Conseil exécutif de l’OMT, a appelé à une innovation appropriée dans ce contexte, car la survie et la relance du secteur en dépendent. L’industrie touristique a connu une chute d’activités entre 50 à 70%.

Lors de la 23e Assemblée Générale tenue à Saint Petersburg, en Russie en septembre 2019, le choix du pays organisateur de la 41e Journée Mondiale du Tourisme (JMT) s’est porté sur la Côte d’Ivoire.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut