› International

Présent au WACAmarketplace, le Togo y cherche des solutions à ses problèmes d’érosion côtière

Des habitations endomagées par l'avancée de la mer

La rencontre internationale  « WACAmarketplace », organisée dans le cadre du  Programme de gestion du littoral ouest-africain (WACA), financé par le groupe de la Banque mondiale s’est ouverte aujourd’hui à Abidjan. Le Togo y est représenté par une délégation  d’officiels.

La délégation togolaise  présente  à cette rencontre, deux projets de résilience côtière, pour un cout total de d’environ 114 millions de dollars. Selon Tchannibi Bakatime, coordonnateur du programme WACA au Togo, et présentateur des projets togolais  il s’agit des projets relatifs à la « lutte contre l’érosion » et à « la lutte contre les pollutions. le premier projet porte sur la bande côtière Gbodjome-Agbodrafo (pour un cout d’environ 37,9 millions $), et le second sur la zone du grand marché de Lomé (à hauteur de 76 millions $).

Le « WACAmarketplace » est une rencontre dont l’objectif est  de permettre aux 6 pays côtiers d’Afrique de l’Ouest bénéficiaires du WACA ( Sénégal,  Mauritanie, Sao Tome, Côte d’Ivoire, Bénin et Togo ), de présenter leurs projets de résilience côtière à des partenaires techniques financiers, et des potentiels bailleurs, en vue de se faire appuyer.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut