Eco et Business › Entreprises

Razak Derman : « Le transfert des marchandises au sein du port de Lomé se fait sans difficultés douanières »

DERMAN Abdoul Razak

La modernisation des infrastructures n’est pas la seule innovation dont a bénéficié le Port autonome de Lomé (PAL) ces dernières années. Cette modernisation s’est accompagnée par une amélioration des prestations de services, de la manutention aux formalités douanières.

Le port Autonome de Lomé était à l’honneur vendredi dernier à la foire internationale de Lomé. Le chef de service Relations commerciales du Port autonome de Lomé, M. Razak Derman a profité de cette aubaine pour donner  des informations  sur  les différentes améliorations des services offerts aux clients au Port Autonome de Lomé.  C’était à l’occasion d’une conférence débat.

« Le bassin du PAL est délimité par deux digues qui le protègent de l’ensablement. Grâce au statut du port franc dont bénéficie le PAL, la manutention et le transfert des marchandises au sein du PAL se fait sans difficultés douanières », a-t-il expliqué.

Grâce aux innovations, ajoute Monsieur Derman, le trafic portuaire connaît une progression exponentielle qui est passée de 7,700 millions de tonnes en 2012 à plus 19 millions de tonnes en 2017, soit une augmentation de 148%.



-->

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut