› Sport

Samy Henen, un nouvel espoir pour l’athlétisme togolais?

Samy Henen

Depuis son choix en 2019 de compétir pour le Togo, pays de sa mère, Samy Henen, l’aîné de la fratrie des Henen, entend ajouter des lignes à l’histoire de l’athlétisme togolais aux grands rendez-vous.

Contrairement à son frère cadet, David au foot, c’est dans le sprint long des 400m et 800m que Samy Henen (25 ans) veut défendre les couleurs nationales notamment lors des prochains jeux olympiques, de Tokyo en 2021.

Celui qui entend offrir au Togo une nouvelle médaille olympique après celle de Benjamin Boukpeti en 2008, a découvert très tôt, lors d’une compétition scolaire, ses talents d’athlètes, en Belgique, pays de son père et de naissance.

« Honnêtement je veux disputer des compétitions pour le Togo, faire écrire mon nom dans l’histoire de l’athlétisme togolais et représenter au mieux les couleurs du pays» a déclaré Samy souhaitant en filigrane améliorer le record du Togo aux JO sur le 800 m. Ce record date des JO de Munich en 1972.

Le jeune athlète, encouragé par sa génitrice, a fait savoir que son choix de « courir » pour le Togo n’était pas un choix par défaut mais plutôt une décision du cœur, bien mûrie et réfléchie. Il en donne pour preuve sa place dans l’équipe réserve belge d’une part, et son refus de compétir pour le compte du Luxembourg, qui lui a même proposé un passeport.

« Je n’ai aucun lien avec ce pays (le Luxembourg, ndlr) » a martelé l’ex international belge (comme son frère chez les Éperviers) avant de poursuivre que des contacts ont d’ailleurs été pris avec les responsables de la Fédération Togolaise d’Athlètisme et dans une large mesure ceux du Comité National Olympique du Togo (CNO-Togo) qui lui ont grandement ouvert le bras.

Champion du Luxembourg sur 400m en salle avec un temps de 48’’48, Samy Henen s’est fait entouré d’un staff qui s’y connaît en la matière afin d’être à la hauteur de ses objectifs. Dans ce staff figure le franco-marocain Brahim Raggi. Pour rappel, Samy HENEN est à 2 secondes du record national (Togo) sur le 800m qui date de 48 ans avec un temps de 1’54’’.

Source : ahouevi.net


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut