International › APA

Santé, politique et sécurité au menu des quotidiens marocains

Le vaccin anti-Covid « Made in China », les enseignements tirés de la crise pandémique pour les prochaines législatives et le scandale de l’alcool, sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce mercredi.Sous le titre « Maroc-Chine : de la « Route de la soie » à la « Route de la santé » +L’Opinion+ souligne que le Royaume dans sa quête du vaccin anti-covid a choisi de miser sur le « Made in China ».

De par son statut de leader régional et continental de l’industrie pharmaceutique, le Maroc constitue l’un des alliés les plus stratégiques que la Chine puisse espérer au niveau du continent africain pour la production, la commercialisation et la distribution de son futur vaccin, explique le journal, notant que le choix de la Chine et du Maroc, de lier leur destin dans cette quête au vaccin, dénote un pragmatisme certain.

« Celui de miser l’un sur l’autre pour concrétiser, dans le domaine de la santé, l’une des manifestations les plus concrètes et les plus salvatrices de cette même «Route de la soie», devenue dans les circonstances actuelles une «Route de la santé » conclut-il.

+Aujourd’hui le Maroc+ souligne que « l’échéance électorale des législatives s’approche à grands pas. Et le prochain scrutin de fin 2021 portera à coup sûr les traces et résidus de la crise Covid-19 ».

D’abord, parce que les acteurs de la classe politique, comme ceux d’autres catégories, auront naturellement tiré des enseignements de la pandémie et chercheront à les exploiter et à les reproduire dans leurs programmes, explique le quotidien, ajoutant que les effets de l’expérience de la pandémie pèseront sur le vote car les citoyens auront forcément tendance à garder en «top of mind» les formations qui ont été présentes lors de la crise.

« La raison d’être d’un parti n’est pas seulement de prendre part à des élections et de gagner des sièges au Parlement et au gouvernement, mais d’être à l’écoute du citoyen et à ses côtés pour le meilleur et pour le pire », estime-t-il.

+Assabah+ titre : « L’opération mains propres fait tomber un gérant d’hôtel», précisant que les services sécuritaires ont mis la main sur un important lot de bouteilles d’alcool de contrebande, qui plus est frelaté». Le journal ajoute que, comme si ces violations portant atteinte à la santé même des citoyens ne suffisaient pas, le gérant de l’hôtel où ce « poison » était servi est allé jusqu’à falsifier les étiquettes fiscales pour induire ses clients en erreur quant au rapport qualité-prix exhorbitant.

Cette opération s’inscrit, selon le quotidien, dans le cadre de la politique « mains propres », initiée par la DGSN et visant «à lutter contre les pratiques malsaines qui ont cours dans certaines unités et établissements touristiques». Elle entre également dans le cadre du contrôle et de la surveillance du respect strict des lois organisant ces établissements, ainsi que des dispositions de l’état d’urgence sanitaire visant à contenir la propagation de la pandémie de coronavirus.

Pour sa part, +Al Ahdath Al Maghribia+, qui consacre un reportage photographique aux importants lots d’alcool saisis dans l’hôtel de Aïn Diab, ajoute qu’une boîte de nuit a été également, et illégalement, ouverte dans ledit hôtel, en violation de l’état d’urgence sanitaire. Pire, les soirées, dans cette boîte de nuit, étaient animées par un groupe de musiciens algériens logés, blanchis et nourris dans le même hôtel, mais résidant de façon irrégulière au Maroc depuis plus d’une année.

+Bayane Al Youam+ rapporte que le port Tanger Med a réalisé une progression importante dans les derniers classements « Lloyd’s List » et « Container Management » parus cette semaine, se positionnant désormais à la 35ème place après avoir été classé 46ème une année auparavant.

Ce classement concerne les 120 premiers ports au monde sur 500 ports qui ont une activité conteneur, indique l’Autorité portuaire de Tanger Med (TMPA), notant que Tanger Med devient le 1er port de transbordement de conteneurs en Méditerranée, et confirme son leadership pour la 3ème année consécutive comme 1er port à conteneurs en Afrique, précise le quotidien.

Le port Tanger Med a réalisé, en 2019, 4,8 millions de conteneurs, enregistrant ainsi la meilleure progression du top 50 avec une croissance de + 38%, précise la TMPA dans un communiqué, cité par la publication.


Commentaire

L’Info en continu
  • Togo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 09.04.2019

Kpalimé

Le gouvernement ambitionne de faire du tourisme l’un des leviers de développement du pays afin que le Togo soit pionnier du secteur touristique dans la…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut